Aller au contenu principal

Proximité
La Ferme de Sarliève crée du lien grâce à ses brebis

Dimanche 14 mai, la ferme de Sarliève organisait une transhumance citoyenne et inaugurait ses tunnels dédiés au stockage et à abriter son élevage ovin.

Une promenade de 8 km aux côtés des brebis était organisée pour sensibiliser le grand public aux intérêts du pastoralisme.
Une promenade de 8 km aux côtés des brebis était organisée pour sensibiliser le grand public aux intérêts du pastoralisme.
© fermedesarlieve

Dimanche 14 mai, une trentaine d'habitants de la métropole marchait aux côtés des 100 brebis de la ferme de Sarliève pour accompagner leur transhumance de 8 kilomètres du puy de Marmant, où elles pâturaient depuis un mois, jusqu'à la ferme.
L'après-midi, le groupe a pu inaugurer dans une ambiance conviviale les tunnels servant de stockage et d'abris temporaires au troupeau, montés en janvier dernier.

Valoriser l'activité pastorale

L'acquisition du troupeau de brebis, il y a un an, répond en partie aux enjeux qui animent la ferme de Sarliève : la préservation des terres agricoles, l'autonomie alimentaire du territoire, la renaturation des espaces et la connexion entre citoyens et agriculture locale.
La création d'un atelier ovin viande permet à la ferme de diversifier son activité (en plus du maraîchage et de la pépinière), en terme de productions mais aussi de services. Elle met notamment le troupeau à disposition du Zénith en été pour l'entretien de ses 30 ha de parcelles.
Par ailleurs, les intérêts écologiques et agronomiques du pâturage des ovins, en complémentarité avec le système agricole mis en place, intéressent fortement l'équipe de la ferme.
Enfin, les brebis sont un atout pour faciliter le lien avec le grand public car " une ferme sans animaux, aux yeux des citoyens, ce n'est pas une ferme " s'amuse Corinne Dupasquier, présidente du directoire, associée et bénévole sur la ferme. La transhumance était donc un bon moyen de communiquer en plus de sensibiliser à la revalorisation du pastoralisme.
« Nous tenons à employer le terme de pastoralisme plutôt que celui d’éco-pâturage, qui fait plutôt référence à des troupeaux de brebis de réforme, non productives et souvent uniquement utilisées dans le but de tondre » nuance la présidente.

Des projets à venir

Portée par 3 associations (Terre de liens, Bio 63 et L'Îlot paysan) et organisée autour d’une gouvernance collective (travailleurs, fondateurs, citoyens...), la ferme continue de développer de nouveaux projets.
Parmi eux, la transformation du lait de brebis en produits laitiers ou encore la création d'une activité de paysan boulanger, avec production de blé, transformation et commercialisation " en lien avec d'autres fermes, dans une logique de mutualisation des moyens ", précise Corinne Dupasquier, " pour le moment, nous n'en sommes qu'au stade expérimental ".
La ferme réfléchit également à proposer des plats cuisinés, avec ses propres produits. L'Étonnant Festin, qui aura lieu le 17 septembre à Clermont-Ferrand, sera l’occasion pour la ferme d’expérimenter ses talents culinaires, puisqu’elle sera présente pour accueillir les curieux à son stand.

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière