Aller au contenu principal

La FDSEA en congrès au Buisson

Lundi 30 octobre a eu lieu le congrès de la FDSEA au Buisson. L’occasion pour les élus et leurs adhérents d’échanger sur les sujets d’actualité.

Lundi 30 octobre a eu lieu le congrès de la FDSEA au Buisson. L’occasion pour les élus et leurs adhérents d’échanger sur les sujets d’actualité.
Lundi 30 octobre a eu lieu le congrès de la FDSEA au Buisson. L’occasion pour les élus et leurs adhérents d’échanger sur les sujets d’actualité.
© Marion Ghibaudo

Entre MHE, plan loup et prédation dans le département, question des prairies sensibles, et avances de la Pac qui n’ont pas encore été versées à tous les agriculteurs (environ 10 % des agriculteurs du département n’ont, à ce jour, pas reçu d’acompte) les débats de la matinée ont été nourris lors du congrès de la FDSEA au Buisson.
Sous le thème choisi cette année, « le syndicalisme, porteur de solution », la FDSEA, accompagnée de Patrick Bénézit, second président de la FNSEA et président de la FNB, en invité d’honneur, et des élus de la profession agricole et du département, a déroulé ses idées pour le futur du syndicat. Sans oublier de souligner les victoires syndicales obtenues ces dernières années, notamment sur l’ICHN en montagne sèche et la baisse des prix accordées aux agriculteurs du département touchés par la MHE et qui ont besoin de faire des analyses PCR.

Se syndiquer pour être mieux défendu
« L’essentiel des sujets qui nous préoccupent a été abordé ce matin, a noté Jean-François Maurin, président de la FDSEA. Vous pouvez le constater, nous n’avons pas le temps de nous ennuyer ». Énumérant les nombreux dossiers auxquels fait face, chaque jour, le syndicat en plus des appels des agriculteurs en recherche de réponses, Jean-François Maurin a rappelé que la FDSEA est toujours là pour répondre aux interrogations des uns et des autres. Ou pour les accompagner, au besoin. « Le thème de notre congrès résume bien ce qu’est la FDSEA, a-t-il souligné. En effet, à la FDSEA, on ne se contente pas de dire que ça ne va pas, mais on essaye de trouver des solutions pour faire avancer les choses ». Mais, pour que ces problématiques finissent par se résoudre, a rappelé le président de la FDSEA, « le nombre fait tout ». S’inquiétant de l’érosion régulière des adhérents au syndicat, Jean-François Maurin a noté que « cette tendance à la baisse est générale à tous les syndicats. Les gens deviennent individualistes, c’est une tendance sociétale ». Mais, pour le président de la FDSEA, le nombre est une réponse aux problématiques que peuvent rencontrer les agriculteurs sur le terrain. « Nous avons besoin d’être nombreux, d’abord pour l’aspect financier. Sans argent, nous n’aurions pas pu monter à Paris chercher les 4 millions d’euros de l’ICHN », a-t-il lancé aux adhérents et sympathisants. Dossier de l’ICHN qui s’est réglé à l’avantage des agriculteurs lozériens en 2023, après vingt ans de combat syndical sur le sujet. « Il y a encore douze communes qui sont exclues du dispositif, et nous travaillons désormais à les y intégrer, le plus rapidement possible ». Quant à savoir le temps que cela prendra, le président de la FDSEA a préféré en rire.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière