Aller au contenu principal

La Cour des comptes de l'UE propose de « monétiser » le bien-être

Les coûts du transport d'animaux ne représentent qu'une faible part du prix de détail de la viande ce qui pousse « agriculteurs et producteurs de viande à exploiter les différences de coûts (de production, d'abattage...) entre les régions pour gagner en rentabilité », constate dans une analyse publiée le 17 avril la Cour des comptes de l'UE. Or plus d'un trajet sur trois excède huit heures et les normes en matière de bien-être animal ne sont pas toujours respectées. Pour remédier à cette situation, et alors que la Commission européenne doit présenter des propositions en la matière d'ici la fin de l'année, la Cour des comptes suggère notamment d'« attribuer une valeur monétaire à la souffrance animale pendant le transport et de l'intégrer dans le coût du transport et le prix de la viande ». Une mesure qui pourrait encourager les sociétés de transport à prévenir les manquements en matière de bien-être animal et « permettrait de réduire au minimum l'attrait économique de pratiques non conformes ». La Cour formule d'autres propositions, plus proches de celles sur lesquelles travaille Bruxelles : étiquetage, promotion du transport de viande plutôt que d'animaux vivants, ou encore recours aux outils numériques pour améliorer le suivi des conditions de transports d'animaux.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière