Aller au contenu principal

La Commission européenne tente de défendre son Green deal

Les deux règlements sur la restauration de la nature et l'utilisation durable des pesticides qui doivent être présentés le 23 mars sont sous le feu des critiques des organisations agricoles qui craignent pour la sécurité alimentaire de l'UE, menacée par le conflit en Ukraine. « Ne croyez pas à l'illusion qu'on aiderait le secteur en renonçant à la stratégie De la ferme à la table », répond Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne.

Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne.
Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne.
© EC - Audiovisual Service - Christophe Licoppe

« Ce serait une erreur historique de dire que le conflit en Ukraine doit enterrer le Green deal. Au contraire, cela doit nous permettre d'être indépendant énergétiquement de Poutine », a affirmé Frans Timmermans, le vice-président de la Commission européenne en charge du Green deal lors de son intervention devant la commission de l'Environnement du Parlement européen le 7 mars. En ce qui concerne l'agriculture, alors que les ministres des Vingt-sept ont demandé à Bruxelles de mettre en pause les nouveaux objectifs environnementaux, Frans Timmermans s'est également montré très ferme : « S'il vous plaît, ne croyez pas à l'illusion qu'on aiderait le secteur en renonçant à la stratégie De la ferme à la table. Cette crise nous montre, au contraire, que nous avons besoin de réduire notre dépendance aux engrais. La stratégie De la ferme à la table est une part de la réponse et non du problème ». Lors de la réunion des experts des États membres du comité spécial Agriculture, le 7 mars, plusieurs délégations ont une nouvelle fois exprimé des doutes quant à la possibilité d'atteindre les objectifs du Green deal au motif que ces objectifs ambitieux pourraient nuire davantage à la capacité de l'UE à produire des denrées alimentaires. « Nous ne pouvons pas négliger une crise (climatique ou d'extinction de la biodiversité, NDLR) pour en résoudre une autre », répond Frans Timmermans.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière