Aller au contenu principal

Jean-Antoine Moins désigné secrétaire de l’UMP du Cantal

L’UMP vient de recruter un nouveau secrétaire départemental.

Jean-Antoine Moins, entouré d’Alain Marleix, président départemental de l’UMP et Vincent Descœur, député et président du Conseil général.
Jean-Antoine Moins, entouré d’Alain Marleix, président départemental de l’UMP et Vincent Descœur, député et président du Conseil général.
© P. P.
Jean-Antoine Moins est le nouveau secrétaire départemental de l’UMP (Union pour un mouvement populaire). Il succède à Alphonse Dumont, qui avait démissionné de son poste après les élections législatives de juin 2007. Validée le 25 septembre par le bureau politique national du parti, la nomination du nouveau secrétaire départemental a été rendue officielle vendredi lors d’une conférence de presse par Alain Marleix, président départemental du parti, et Vincent Descœur, député, président du Conseil général et membre de droit de l’UMP.

“Se remettre en ordre de marche”

Né en 1966 à Aurillac où il habite toujours, marié et père de cinq enfants, Jean-Antoine Moins exerce la profession d’avocat. S’il n’occupe aucun mandat, il a été par le passé délégué départemental jeunes du RPR. “Les secrétaires généraux, ce sont en quelque sorte les préfets de l’UMP. Ils sont chargés de l’animation politique et de la gestion du parti”, explique Alain Marleix, en remarquant que l’UMP du Cantal compte à ce jour plus de 900 adhérents à jour de leur cotisation. “Cette nomination met un terme à près de quatre mois de vacance de la fonction, et manifeste clairement la volonté de l’UMP du Cantal de se remettre en ordre de marche”, reprend Vincent Descœur. L’un des premiers chantiers du nouveau secrétaire général sera de préparer les prochaines échéances électorales : les élections municipales et cantonales en mars 2008, puis les élections sénatoriales fin septembre. 

Une liste UMP à Aurillac en mars 2008

À ce propos, Jean-Antoine Moins ne fait pas mystère de l’intention de l’UMP de présenter une liste lors des élections municipales de 2008 à Aurillac. “L’objectif de l’UMP est de présenter une liste avec l’ambition de sortir Aurillac de la léthargie actuelle dans laquelle l’a plongé l’équipe Souchon-Calmette”, dit-il. Il annonce par ailleurs qu’une réunion des adhérents sera prochainement programmée. Quant aux jeunes UMP, emmenés par Guillaume Andraud, ils se réuniront ce mercredi 24 octobre à 19 h 30 au bar “Le Pacha”, rue Marie-Maurel à Aurillac. 

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière