Aller au contenu principal

PORTRAIT
« Je n’ai jamais eu envie d’arrêter » : Mickaël Giraudet, agriculteur à Vicq

Mickael Giraudet est installé depuis 2007, adhérent à la marque Allier Bourbonnais Produits et Bienvenue à la ferme.

Mickael Giraudet
© Léa Surmely

Mickael Giraudet est à la tête de l’exploitation La ferme aux Serviers, sur la commune de Vicq, au sud du département. Installé depuis 2007, il produit de la viande bovine et de veau de lait, ainsi que des jus de fruits et de l’huile de noix. Ses produits sont vendus en vente directe à la ferme. Cet agriculteur de 38 ans, né à Villeurbanne, ville située en périphérie de Lyon, a passé toutes ses vacances dans la ferme de ses grands-parents. Il décide par la suite de s’orienter vers un BEP agricole puis un CAP au lycée agricole de Durdat-Larequille, près de Montluçon. Il poursuit avec des études au CFA de Marmillat. À l’âge de 21 ans, il s’installe en tant qu’agriculteur. « La nature me manquait beaucoup quand j’étais petit. J’ai vécu cinq ans à Lyon dans un appartement avec mes parents, je sentais que je n’étais pas vraiment à ma place. Quand j’ai pu repartir, cela allait beaucoup mieux. J’ai toujours eu envie d’être dehors, dans la nature, j’adorais la campagne », raconte Mickaël Giraudet. Les années passent, et Mickaël Giraudet reprend la ferme de ses grands-parents. « Nous avons fait évoluer la ferme tous les ans. La vente de viande a débuté en 2012, puis nous avons choisi de nous diversifier en produisant de la viande de veau de lait. Ensuite, pour nous faire connaître, nous avons essayé la vente de jus de fruits. Aujourd’hui, la ferme fonctionne bien ».

« J’aime faire des rencontres grâce à la vente directe »

Lorsque l’on lui parle de son métier, Mickaël Giraudet est formel : il ne changerait de profession pour rien au monde. « J’apprends tous les jours. J’aime rencontrer de nouvelles personnes grâce à la vente directe. Je me rends compte que beaucoup ne connaissent pas grand-chose au monde agricole, alors j’essaie de leur expliquer. Ceux qui le souhaitent peuvent venir visiter la ferme. » Mais il tempère : « C’est un métier prenant. Il faut être très motivé pour devenir agriculteur. C’était compliqué lorsqu’il y a eu toutes ces hausses de la matière première. Et puis il y a toujours beaucoup de choses à gérer, même si j’arrive à prendre quelques jours pour me reposer ». Il y a plus d’un an, l’agriculteur a été contacté par Marielle Auclair de l’agence Allier Bourbonnais Attractivité pour adhérer à la marque Allier Bourbonnais Produits. Il fait également partie du réseau Bienvenue à la ferme de l’Allier animé par la Chambre d’agriculture. « J’ai été séduit par la gentillesse des personnes, c’est pour cette raison que j’ai décidé de rejoindre ces réseaux. Cela m’a aidé à faire connaître mes produits, c’était ça l’objectif. Aujourd’hui, de nombreuses personnes appellent pour acheter mes produits, notamment des restaurants et des collectivités. Je sens une évolution de la vente qui va dans le bon sens. » Actuellement, Mickaël Giraudet développe de nouveaux projets sur sa ferme. Il a commencé à participer aux marchés des producteurs de pays organisés par la Chambre d’agriculture et les collectivités partenaires l’année dernière et compte renouveler sa participation cette année.

Léa SURMELY

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière