Aller au contenu principal

Indicateurs de marchés FNB : semaine 50

Comme chaque mercredi, voici les « Indicateurs de marché viande bovine » de la semaine 50, proposés par la FNB pour faciliter la lecture du marché de la viande bovine par les éleveurs.

Comme chaque mercredi, voici les « Indicateurs de marché viande bovine » de la semaine 50, proposés par la FNB pour faciliter la lecture du marché de la viande bovine par les éleveurs.
Comme chaque mercredi, voici les « Indicateurs de marché viande bovine » de la semaine 50, proposés par la FNB pour faciliter la lecture du marché de la viande bovine par les éleveurs.
© FNB

En bref, pour cette semaine :


Abattages : une nouvelle semaine d'abattage à des hauts niveaux, sur l'ensemble des catégories.
La cotation des vaches viande perd 1ct, celle des jeunes bovins augmente de nouveau de 2 ct. Dans un contexte de demande toujours dynamique et de hausse accélérée des charges sur le dernier mois, ces évolutions restent largement insuffisantes (cf. évolution du prix de revient et des prix producteurs en PJ).


Suivi d'écoulement des JB viande : En semaine 50, les sorties des jeunes bovins sont toujours conformes à la modélisation, sans aucun retard de sortie.


Exports maigre : Les exports sont assez dynamiques compte tenu des moyennes de saison vers l'Italie et l'Espagne, même s'ils restent inférieurs à l'année précédente, en lien avec des faibles disponibilités et la demande du marché français.
La cotation du broutard français reprend 2 ct, avec cette dynamique, et avant le tassement des volumes à attendre pendant les fêtes. Les cotations italiennes des jeunes bovins restent stabilisées.


L'embellie des cotations, bien que réelle par rapport à l'année passée, est stabilisée. Ces cours ne permettent toujours pas de couvrir la hausse des charges subie par les éleveurs depuis le début de l'année 2022.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière