Aller au contenu principal

Indemnité carburant : les agriculteurs aussi concernés

Le gouvernement a mis en place une aide forfaitaire de 100 EUR pour les contribuables utilisant un véhicule motorisé pour leurs besoins professionnels. Les critères d'éligibilité tiennent avant tout au revenu fiscal du foyer par part, qui doit être inférieur ou égal à 14 700 EUR au titre des revenus 2021.

Le gouvernement a mis en place une aide forfaitaire de 100 EUR pour les contribuables utilisant un véhicule motorisé pour leurs besoins professionnels. Les critères d'éligibilité tiennent avant tout au revenu fiscal du foyer par part, qui doit être inférieur ou égal à 14 700 EUR au titre des revenus 2021.
Le gouvernement a mis en place une aide forfaitaire de 100 EUR pour les contribuables utilisant un véhicule motorisé pour leurs besoins professionnels. Les critères d'éligibilité tiennent avant tout au revenu fiscal du foyer par part, qui doit être inférieur ou égal à 14 700 EUR au titre des revenus 2021.
© JC Gutner/Illustration

Face à la hausse des prix des carburants de la fin d'année et pour limiter le champ de l'aide aux contribuables les plus modestes, le gouvernement s'était engagé fin 2022 à verser une aide forfaitaire censée compenser le surcoût lié à l'achat de carburant, ciblant les Français les plus modestes qui utilisent leurs véhicules pour travailler ou se rendre à leur travail et devrait concerner 10 millions de travailleurs. Le décret prévoyant le versement de cette aide est paru le 2 janvier, et prévoit les conditions d'éligibilité suivantes : le demandeur est une personne physique de plus de 16 ans, dont le revenu fiscal par part, au titre de 2021, est inférieur ou égal à 14 700 EUR au titre des revenus 2021. Le demandeur doit avoir déclaré des revenus professionnels au titre de 2021, c'est-à-dire relevant des traitements et salaires (ou revenus assimilés), ou des BIC, des BNC ou des BA. Les allocations-chômage et pensions de retraite sont exclues. À chaque demande est rattaché un véhicule assuré, qui ne peut être utilisé pour une autre demande. Pour autant, le demandeur n'a pas l'obligation d'être le titulaire du certificat d'immatriculation du véhicule. Étant entendu qu'en cas de contrôle, le demandeur devra prouver à l'administration qu'il en a bien l'usage pour ses besoins professionnels. Plusieurs membres d'un même foyer fiscal peuvent demander le bénéfice de l'aide, étant entendu qu'un véhicule unique ne peut faire bénéficier que d'une seule aide, même si son usage est effectivement partagé. À l'inverse, un demandeur ne peut se voir octroyer qu'une seule fois l'aide, même s'il a l'usage de plusieurs véhicules.
L'usage professionnel du véhicule défini par le décret comprend les trajets domicile/travail (sans condition de distance minimum), mais comprend également les autres usages professionnels du véhicule. Ainsi, un exploitant agricole qui utiliserait son véhicule personnel à des fins professionnelles est éligible à l'aide. En revanche, si les frais de carburants liés à ces usages professionnels sont pris en charge par l'entreprise (au titre de ses charges d'exploitation), le véhicule n'est pas éligible, et le demandeur ne peut donc prétendre à l'aide.

En pratique

La demande se fait via un formulaire disponible sur le site impots.gouv.fr, jusqu’au 28 février au plus tard.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière