Aller au contenu principal

Il est temps de faire respecter les contrats aux entreprises laitières

La FDSEA et les JA ont sommé les responsables des grands magasins du département de déréférencer les produits phares de l’entreprise Lactalis, accusée de flouer les producteurs.

Les rayons des grandes et moyennes surfaces du département, débarrassés des produits Lactalis, suite aux actions des producteurs.
Les rayons des grandes et moyennes surfaces du département, débarrassés des produits Lactalis, suite aux actions des producteurs.
© RSA

Le contrat n’est pas respecté. Les éleveurs laitiers le constatent tous les jours auprès de la plupart des entreprises avec lesquelles ils ont contractualisées. La FRSEA et les Jeunes Agriculteurs du Massif central ont décidé de relayer sur le terrain l’appel à la mobilisation nationale de la FNPL.  Dans le Cantal, jeudi 5 et vendredi 6 décembre, ils ont vérifié si les grandes surfaces d’Aurillac, Saint-Flour, Murat ou Riom avaient retiré de leurs rayons les produits “Président” et “Lactel”. Un courrier leur avait été adressé en début de semaine, réclamant le déréférencement des deux marques du puissant groupe Lactalis, leader français et mondial du secteur laitier et un des plus mauvais élèves en matière de paiement du prix du lait aux producteurs. “Malgré un marché laitier européen et mondial plus que favorable, ce groupe impose un prix du lait déconnecté du marché et non conforme aux formules de calcul prévues entre les entreprises et les producteurs”, s’insurge Chantal Cor, présidente de la section laitière de la FDSEA.

Huit jours sans “Président”

Toutes les enseignes n’ont pas joué le jeu de la même manière. Ainsi, à titre d’exemple, Leclerc à Aurillac avait déjà vidé ses rayons et les manifestants ont même eu l’agréable surprise de voir leur communiqué scotché sur le rayon frais, par les responsables du magasin. Inversement, Carrefour à Saint-Flour n’avait pas encore retiré les produits Lactalis. Une vingtaine d’agriculteurs s’y sont donc employés, remplissant plusieurs charriots de produits : lait, beurre, fromages... La plupart des consommateurs témoins de la scène déclaraient “comprendre le mouvement”, certains même décidant de changer de marque. Les producteurs réclament “huit jours sans Président”, avec, espèrent-ils, la complicité des distributeurs. “Les magasins n’y perdront pas, car l’acte d’achat profitera à d’autres marques mais pénalisera le fournisseur”, précise Jérôme Merle de la section lait des JA du Cantal.

 

Avis aux “copieurs”

Si Lactalis est effectivement le premier dans le viseur des syndicats (prix payé de 331 € quand la moyenne est de 335 euros), FDSEA et JA du Cantal préviennent : “Aux autres entreprises industrielles, privées ou coopératives, qui ont cru bon de copier sur le mauvais élève Lactalis, nous délivrons le même message : vous devez respecter votre contrat et le règlement intérieur et payer en fonction du marché” ! Joël Piganiol, secrétaire général de la FDSEA, justifie en précisant que, même si le prix moyen augmente, le revenu des producteurs ne cesse de diminuer, en raison de charges toujours plus lourdes.

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière