Aller au contenu principal

GVA La Roquebrou/Saint-Mamet  : De la conduite économe du tracteur au futur voyage au Pays basque

Une trentaine d’adhérents a assisté à l’assemblée générale du 22 mars à La Roquebrou. 2011 aura été une année riche en activités pour le groupement.

Le GVA de La Roquebrou/Saint-Mamet se porte bien et propose une série d’activités.
Le GVA de La Roquebrou/Saint-Mamet se porte bien et propose une série d’activités.
© J.-M. Authié
Une activité riche en visites, formations et informations, des finances plutôt saines : Alain Lescure, président du GVA de La Roquebrou/Saint-Mamet, a fait le point sur l’exercice écoulé. Ensuite, les projets 2012 et la question de l’eau ont été soumis à l’assistance, juste après le renouvellement du bureau. Une année 2011 marquée donc par de nombreuses actions spécifiques au GVA comme la formation “conduite économe du tracteur”, des visites d’exploitations, l’essai soja, ou encore des actions en collaboration avec la petite région (vêlage d’automne, sécheresse bovin-lait, sécheresse bovin viande...).

Pays basque : cinq filières à découvrir

 

Le GVA a confirmé sa volonté de poursuivre dans cette voie avec une programmation 2012 aussi dense : collecte des plastiques (dépôt au pont d’Orgon jusqu’au 30 avril, Cère et Rance 26 et 27 avril) ; vêlage de printemps et conduite des broutards ; formation dressage des bovins (juillet) ; formation conduite économe du tracteur (octobre) ; implantation d’une plateforme fourragère ; visites d’exploitations... Deux formations pour des réflexions stratégiques d’évolution des exploitations sont également programmées pour les éleveurs laitiers et les éleveurs de bovins allaitants. “Ce sont deux formations concrètes de deux jours et demi, prises en charge par Vivea , afin de déclencher des actions d’amélioration basées sur des échanges d’expérience et de pratiques des éleveurs”, précisait-on au GVA. Mais l’un des points d’orgue de 2012 sera certainement le voyage d’étude au Pays basque du 11 au 14 septembre. Ce voyage doit mettre en avant les filières de qualité. “Un agriculteur sur deux est concerné par une filière qualité. C’est donc une grande opportunité pour nos adhérents de se rendre là-bas, mais aussi pour l’ensemble des éleveurs du département”, insistait le GVA de La Roquebrou/Saint-Mamet. La découverte de quatre filières du Pays basque (piment d’Espelette, le fromage Ossau Iraty, le vin d’Irouleguy, le Porc basque) couplée à l’IGP Gascogne et excellence Gers (foie gras) sur le chemin du retour présente un réel intérêt. Les inscriptions sont acceptées jusqu’au 30 avril : adhérents GVA, 343 euros (de 20 à 24 personnes), 293 euros (30 à 34), 267 euros (40 à 44) ; non adhérents, 423 euros, 373 euros ou 347 euros. Pour tout renseignement, contacter Marie-Lou Alazard au 04 71 45 55 64 ou Katia Andrieu au 04 71 45 55 30.

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière