Aller au contenu principal

GMS : à quand le chemin du partenariat équitable ?

© FNSEA

À la veille d’une réunion majeure sur les négociations commerciales, présidée par Stéphane Le Foll, Emmanuel Macron et Carole Delga, la FNSEA tient à rappeler sa volonté d’un partenariat équitable entre tous les acteurs de l’alimentation des Français. D’ailleurs, le Premier Ministre, Manuel Valls a rappelé, lors de l’inauguration du SIAL, sa volonté de rétablir l’équilibre dans les relations commerciales fournisseurs/distributeurs.
En effet, de lois en décrets, de circulaires en propositions, les gouvernements successifs ne cessent d’essayer de rééquilibrer les relations commerciales dans notre pays, avec le moins que l’on puisse dire, un succès mitigé, pour ne pas parler d’échec.
Aujourd’hui, c’est bien une guerre des prix que se livrent les enseignes. Une guerre mortifère pour toutes les entreprises de la filière, une spirale infernale de destruction de valeur, un risque majeur de déflation dont les conséquences sur l’emploi sont déjà dramatiques.
La grande distribution est puissante dans notre pays et sur la scène internationale. C’est positif mais ça n’autorise pas tout ! Au contraire, cette puissance leur donne une responsabilité supplémentaire y compris et surtout envers des agriculteurs et des entreprises souvent étranglés. Nous attendons donc que le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, fasse appliquer la loi Hamon, toute la loi Hamon, et qu’il comprenne que le contrôle et les sanctions sont indispensables pour rééquilibrer et mettre fin aux pratiques abusives, consistant à extorquer toujours plus de rabais et de concessions aux fournisseurs.
Le chantage à l’emploi, l’excuse du pouvoir d’achat des français, et des campagnes de pub tonitruantes ne doivent pas cacher la réalité, c’est-à-dire un comportement arrogant et des marges sanctuarisées quand tout le monde se serre la ceinture. Pourquoi ne pas le dire, il faut que chaque maillon de la chaîne puisse être rétribué justement pour son travail. La puissance des uns ne doit pas devenir la faiblesse injuste des autres. Dans cet esprit, nous sommes particulièrement vigilants et inquiets face aux regroupements récents des « achats » de certaines enseignes.
Tout ne se joue pas jeudi, mais la FNSEA espère une nouvelle étape, que le Premier Ministre appelle de ses voeux un retour aux équilibres et au respect de l’ensemble des parties prenantes aux négociations commerciales. Il y a tant à faire ensemble, à construire plutôt qu’à détruire.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière