Aller au contenu principal

Fromages AOP : deuxième employeur d’Auvergne

Au travers de l’Afa dotée d’un nouveau plan stratégique, les cinq AOP d’Auvergne entendent affirmer leur poids dans l’économie régionale et revaloriser leur place dans les rayons.

Philippe Lorrain et Sébastien Nigon (producteur de lait à Ambert et président du Sifam) avec la brochure tout juste éditée.
Philippe Lorrain et Sébastien Nigon (producteur de lait à Ambert et président du Sifam) avec la brochure tout juste éditée.
© P. Olivieri

Quel est le deuxième employeur privé de feue la région Auvergne derrière Michelin ? Une vraie colle qui pourrait inspirer le Jeu des mille euros. La semaine dernière au Sommet de l’élevage a été donnée la réponse : la filière fromagère AOP d’Auvergne. Réunis au sein de l’Afa, l’Association des fromages d’Auvergne, les ODG (organisme de défense et gestion) des cinq fromages AOP d’Auvergne ont dévoilé les résultats d’une étude diligentée en 2021 et qui met en exergue l’empreinte économique de l’activité fromagère, une activité par ailleurs non délocalisable.

20 500 emplois directs et indirects
Cette filière fromagère AOP concentre ainsi près de 4 600 emplois directs (équivalents temps plein) répartis dans 1 914 exploitations laitières dont 300 en production fermière. S’ajoutent à ces emplois directs de l’amont ceux de l’activité de collecte assurée par 24 opérateurs, de la transformation dans les 28 ateliers présents sur le territoire, et de l’affinage des fromages AOP dans 50 caves. Soit au total quelque 2 500 emplois directs associés à la fabrication fromagère. Ce sont par ailleurs 13 500 emplois indirects que ces filières génèrent, ce qui conduit à 20 500 emplois touchant de près ou de loin les appellations fromagères d’Auvergne. « Nous-mêmes, on n’avait aucune idée de ce qu’on pesait vraiment, souligne Philippe Lorrain, ancien président de l’Afa. C’est tout un territoire, tout un environnement socio-économique qui dépend de cette activité laitière et fromagère, des familles de producteurs mais aussi de salariés. »

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière