Aller au contenu principal

Vie Parlementaire
Financement de l’antenne d’Ahun de l’Institut Universitaire professionnalisé

Monsieur le député, Vous avez appelé mon attention sur la situation de l’antenne d’Ahun de l’Institut universitaire professionnalisé « Valorisation du patrimoine rural », qui propose depuis la rentrée scolaire 2000 un « Master Pro 2 », en collaboration avec l’Université de Limoges et lors de votre entretien du 21 novembre dernier avec Madame Claude Viau, Conseillère technique à mon cabinet, vous avez fait part de vos préoccupations liées à la diminution du soutien de l’Etat.

Cette formation, cofinancée par les collectivités territoriales et soutenue par le Conseil général de la Creuse, se trouve aujourd’hui affaiblie par la nécessité de prise en charge de la rémunération d’un poste et demi d’enseignant sur le budget de l’Etablissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricole d’Ahun. Le financement d’un IUP ne relève pas de la compétence de l’enseignement technique agricole. Cependant, le Ministère de l’agriculture et de la pêche a soutenu jusqu’alors cette formation à hauteur d’un agent contractuel à 90 %. Le lycée d’Ahun assurait pour sa part la rémunération d’un deuxième contrat temps plein sur son budget propre, grâce à des financements sur fonds européens.

A la rentrée de septembre 2007, le Ministère a été amené à réduire le contrat de l’agent qu’il finançait de 90 à 50 %, afin de redéployer les moyens pour assurer les missions d’enseignement technique.

Il m’est agréable de vous informer que j’ai demandé au Directeur régional de l’agriculture et de la forêt du Limousin de prendre en charge un contrat à temps plein supplémentaire pour assurer le fonctionnement de l’IUP, ce qui porte l’effort de l’Etat à hauteur d’un poste et demi. Ma conseillère parlementaire, Véronika Levendof (01 49 55 43 70), reste bien entendu disponible pour tout contact que vous jugerez utile.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière