Aller au contenu principal

FCO : Extension des critères d’éligibilité des animaux à la vaccination

Dans un communiqué datant du 27 octobre, la Préfecture de Haute-Loire fait le point sur la vaccination des bovins et ovins contre la FCO.

La demande de doses vaccinales de la part des éleveurs est
inférieure aux prévisions.
La demande de doses vaccinales de la part des éleveurs est
inférieure aux prévisions.
© RÉUSSIR / S. ROUPNEL

La campagne de vaccination contre la FCO a débuté fin septembre en Haute-Loire. Suivant les instructions du ministère en charge de l’agriculture, les 15 370 doses allouées au département ont été destinées dans un premier temps à la vaccination des jeunes bovins mâles de race à viande ou mixtes et âgés de 6 à 16 mois (soit les animaux nés avant le 1er avril 2015), dits «broutards», destinés aux échanges (Union Européenne) et à l’exportation (pays tiers), ainsi que 20% des femelles répondant aux mêmes critères. Dans la mesure où la demande de doses vaccinales de la part des éleveurs est inférieure aux pré visions et au vu des conditions actuelles de mouvements des broutards de la zone réglementée vers la zone indemne (deux recherches virologiques coûteuses ou la vaccination), les doses de vaccins prévues pour l'export ou l'échange de broutards peuvent désormais être utilisées pour vacciner d'autres catégories d'animaux. Ainsi, les éleveurs peuvent faire vacciner leurs bovins, mâles ou femelles, nés avant le 1er août 2015 et destinés aux échanges, exports ou à la zone indemne. La gratuité de la vaccination est étendue à ces catégories d’animaux. La DDCSPP étudiera également les demandes particulières de vaccination sur des ovins ou des caprins destinés à la zone indemne. Nous rappelons que la vaccination est la seule stratégie durable pour commercialiser les animaux à l’étranger. Compte tenu des délais imposés par les pays importateurs (le délai d’attente pour pouvoir exporter un animal après la première injection de vaccin varie selon les pays de 31 à 81 jours), il est urgent de procéder à la vaccination et de ne pas attendre la date habituelle de rentrée des animaux en bâtiment pour l’hiver. Les vétérinaires disposant des doses vaccinales nécessaires, les éleveurs concernés sont invités à prendre contact avec leur vétérinaire dès maintenant pour fixer un rendez-vous afin de réaliser la vaccination.


COMMUNIQUÉ DE LA PRÉFECTURE DE HAUTE-LOIRE

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière