Aller au contenu principal

Concours
Et si vous postuliez aux Fermiers d'Or ?

Vous êtes producteur fermier, et vous souhaitez donner une meilleure visibilité à vos produits et vous confronter à un jury d'experts, alors inscrivez-vous dès aujourd'hui aux Fermiers d'Or. On vous explique la marche à suivre.

© Pamac

 

Fermier d’Or, c’est un concours de produits fermiers réservé aux agriculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes, organisé par la Chambre régionale d’agriculture. Objectif : se comparer, s’évaluer, obtenir des retours « consommateurs » et développer sa notoriété. Et plus largement, promouvoir les pro­duits agroalimentaires transformés à la ferme. Francis Berne, éleveur laitier dans la Loire (chèvres et vaches) a gagné des prix pour ses fromages en 2019, 2020 et 2021 : « C’est une très bonne expérience accessible à tous et je compte bien y participer de nouveau car il nous permet d’en apprendre beaucoup sur notre produit et de progresser. Comme ce concours est régional, on peut situer notre positionnement à plus grande échelle ». Cette année, cinq nouvelles catégories verront le jour : produits apéritifs fermiers salés, gourmandises fermières sucrées, produits sucrés à base de noix, olives noires de Nyons AOP et crèmes de châtaignes natures. Créées à la demande des producteurs, elles permettront de s’ouvrir plus largement aux productions végétales de la région.

Comment participer ?

Cette année, tout candidat ayant concouru en 2019, 2020 ou 2021 pourra parrainer un collègue agriculteur qui s’inscrit pour la première fois. Le parrain bénéficiera d’une inscription gratuite. Autre nouveauté 2022, l’ouverture du concours aux points de vente collectifs. Ils pourront s’inscrire en tant que tels, et le gagnant désigné sera le point de vente totalisant le plus de lauréats et de produits primés. L’inscription peut se faire via le site internet du concours sur la page inscription.fermierdor.fr ou en suivant le QR code ci-contre. Vous y trouverez le règlement général du concours et les dispositions spécifiques de chaque catégorie. Après avoir préparé toutes les pièces à joindre au dossier, vous pourrez vous inscrire.

Pour aller plus loin : https://aura.chambres-agriculture.fr/inscriptionfermierdor/

contacter par mail la Chambre régionale d’agriculture par mail à fermierdor@aura.chambagri.fr ou par téléphone au 04 72 72 49 27. Vous pouvez aussi vous rapprocher du conseiller productions fermières de votre Chambre départementale d’agriculture.

 

 

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière