Aller au contenu principal

Entreprendre en Lozère, un défi

À Florac, la communauté de communes Gorges-causses-Cévennes a organisé un premier café rebond le 27 mars. Un événement pour donner aux entrepreneurs un endroit où échanger.

À Florac, la communauté de communes Gorges-causses-Cévennes a organisé un premier café rebond le 27 mars. Un événement pour donner aux entrepreneurs un endroit où échanger.
À Florac, la communauté de communes Gorges-causses-Cévennes a organisé un premier café rebond le 27 mars. Un événement pour donner aux entrepreneurs un endroit où échanger.
© Émilie Durand/Illustration

Ce rendez-vous, à destination de tous les professionnels du territoire, a pour objectif de provoquer la rencontre, l'échange, et un nouvel esprit de coopération. Cette première édition a été placée sous le signe de la résilience et la capacité à changer de perspective pour transformer les obstacles en opportunité. Pour se faire, les organisateurs ont invité des entrepreneurs qui ont « su faire un pas de côté pour se relancer », comme ce Gaec d'élevage de brebis et de fabrication de yaourts, qui, pour faire face à l'augmentation des prix de matières premières a développé une activité de conseil. Ou encore, cette entreprise de fabrication de vêtements en laine qui a intégré de nouveaux processus de production pour répondre à la disparition d'un de ses sous-traitants. L'idée de ce café-rebond est de devenir trimestriel, pour « faire prendre conscience aux entrepreneurs lozériens qu'ils ne sont pas seuls, que dans des territoires proches, les entrepreneurs se heurtent aux mêmes problématiques. Nous voulons faire de ce moment un rendez-vous qui balaye les thématiques d'actualité concernant les entreprises ». Pour ce premier rendez-vous, si les métiers agricoles ont été très représentés, le BTP ou le commerce et la restauration étaient aussi présents.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière