Aller au contenu principal

« Entre le loup et l’agneau il va falloir choisir »

Une centaine d’éleveurs auvergnats ont participé, jeudi dernier, à Paris, au rassemblement anti-loup, orchestré par la FNO.

© NF

Incompatible. Pour les quelques 500 éleveurs de moutons, mobilisés sur le parvis Champ de Mars, la semaine dernière à Paris, la cohabitation entre les brebis et le loup n’a que trop duré. C’est parce que la plupart du temps, elle se solde par des « carnages » d’une rare violence, que la Fédération nationale ovine avait décidé, la semaine passée de frapper fort, en organisant deux transhumances, au départ de Brioude et de Bar-le-Duc en direction de la capitale.
Réunir 150 brebis noires du Velay et 100 brebis Lacaune au pied de la Tour Eiffel, l’image se voulait symbolique mais aussi explicite d’un mal qui ronge les campagnes.
« C’est inacceptable ! Les loups massacrent nos moutons dans 27 départements maintenant, c’est trois fois plus qu’il y a cinq ans. Les éleveurs sont découragés, certains arrêtent. Le loup est incompatible avec l’élevage ! », martèle Serge Préveraud, le président de la FNO.

Plus de 7 000 moutons tués
Le « plan loup » prévoit la possibilité d’abattre jusqu’à 36 loups par an par des tirs de prélèvements accordés dans les zones où les dégâts sont les plus importants. Or, en l’état, seuls 13 loups ont été tués en 2014 pendant que les effectifs du grand prédateur ont progressé d’une soixantaine d’individus. Même si c’est deux fois plus que les années précédentes, c’est largement insuffisant pour des éleveurs confrontés cette année à des attaques de loups jamais vues ! 7 535 moutons ont été tués par le loup cette année, selon les chiffres de la FNO. 28 % de hausse sur un an. « On est dans le cadre d’une réglementation européenne qui a été mise en place à un moment où le loup était en extinction or, aujourd’hui, il est en expansion », a reconnu Stéphane Le Foll.
A priori enclin à vouloir trouver des solutions, « le ministre sera jugé sur ses actes », rappelle Claude Font.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 5 décembre 2014.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière