Aller au contenu principal

En hausse de 1,09 % pour un indice de 106,48

L'arrêté ministériel fixant l'indice national des fermages a été pris le 12 juillet 2021.

L'arrêté ministériel fixant l'indice national des fermages a été pris le 12 juillet 2021.
L'arrêté ministériel fixant l'indice national des fermages a été pris le 12 juillet 2021.
© Lise Monteillet/Illustration

Chaque année un arrêté du ministre de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche constate l'évolution de l'indice des fermages. En effet le prix des fermages est indexé sur un indice. Cet indice est obtenu en application d'une combinaison de 60 % de l'indice du revenu brut d'entreprise agricole national à l'hectare retenu pour 2021 qui est de 102,59 et de 40 % de l'indice du prix du produit intérieur brut retenu pour 2021 qui est de 112,31.
L'arrêté du 12 juillet 2021 a ainsi pu constater un indice des fermages pour 2021 de 106,48. Cet indice s'applique en Lozère du 25 septembre 2021 au 24 septembre 2022. Cette année, le fermage est donc en augmentation de 1,09 %. Chaque année au moment du paiement du fermage, il est nécessaire de réviser le montant selon l'évolution de l'indice.
Pour les baux en cours, il suffit de prendre le loyer payé l'année précédente et de lui appliquer une augmentation de 1,09 % (rappel avec le nouvel indice la base 100 est l'année 2009).

Comment calculer le montant d'un fermage initial ?
Il faut tout d'abord localiser les parcelles désignées dans le bail rural dans les différentes régions naturelles de Lozère : causses, Margeride, Aubrac, Cévennes, vallée frange causse et communes du Massegros et du Recoux.
Une fois la région naturelle déterminée, chaque parcelle de terre doit être classée selon sa nature de culture de terre ou de surface toujours en herbe dans une des quatre catégories existantes (A, B, C, D) selon les caractéristiques définies pour chacune de ces catégories que vous pouvez retrouver dans l'arrêté préfectoral. Puis il faut se référer au tableau de prix fixant des minima et maxima pour chacune de ces catégories. Ceux-ci suivent l'indice national des fermages. Les parties au bail doivent respecter la fourchette de prix établie.
Une marge de négociation jusqu'à plus ou moins 10 % est toutefois laissée à l'appréciation des parties. Au-delà de 10 %, cela pourrait être perçu comme le versement d'un pas-de-porte interdit.
Si le fermier estime que le montant du fermage est trop élevé ou anormal, il peut seulement au cours de la troisième année du bail intenter une action en révision de prix du fermage devant le tribunal paritaire des baux ruraux. De même, le bailleur a cette possibilité si le prix stipulé est inférieur d'au moins un dixième à la valeur locative de la catégorie du bien donné à bail.
Enfin, une fois la catégorie déterminée et après avoir retenu un prix, il faut multiplier la superficie de la parcelle par le prix retenu à l'hectare.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière