Aller au contenu principal

Ema et Ludovic Compang, finalistes de la région Occitanie pour le concours général agricole

Jeudi 10 février, l'association Copage en collaboration avec le FR Civam et les élus locaux, avaient organisé une réunion publique autour de l'entretien et la gestion des haies à Grèzes.

Jeudi 10 février, l'association Copage en collaboration avec le FR Civam et les élus locaux, avaient organisé une réunion publique autour de l'entretien et la gestion des haies à Grèzes.
Jeudi 10 février, l'association Copage en collaboration avec le FR Civam et les élus locaux, avaient organisé une réunion publique autour de l'entretien et la gestion des haies à Grèzes.
© Marion Ghibaudo

Cette soirée a aussi été l'occasion de remettre les prix aux agriculteurs qui ont participé pour la première fois au concours local sur l'entretien et la valorisation du réseau bocager en Lozère. Quatre agriculteurs ont concouru sur les communes de Saint-Saturnin, Grèzes, Barjac et Brenoux pour cette première édition locale. Ema et Ludovic Compang ont remporté les faveurs du jury, qui a noté un « fort intérêt de l'agricultrice pour le patrimoine paysager du territoire, la recherche du meilleur équilibre agroforestier de chaque parcelle, et une agricultrice très observatrice qui s'adapte à la dynamique de ses haies ». « Les quatre agriculteurs qui ont participé ont tous été très méritants, et il a été difficile de les départager », a souligné Gérard Forestier, président du jury.

La gestion durable des haies
« Depuis 1950, 70 % des haies ont disparu des bocages français et leur part continue de diminuer », ont rappelé les organisateurs de la soirée, insistant sur l'importance de cet élément autour des parcelles agricoles, entre autres. La soirée a ensuite été consacrée aux pratiques et techniques d'entretien et de gestion du bocage, sa multifonctionnalité, et ses différents usages, ainsi que des échanges sur les différentes solutions qui s'offrent aux gestionnaires de l'environnement (agriculteurs et communes) pour entretenir et valoriser au mieux leur réseau bocager.

Ema et Ludovic Compang en route pour Paris

Lauréats du territoire vallée du Lot, le couple a été désigné pour représenter la région Occitanie pour le concours général des pratiques agro-écologiques foresterie, qui se déroule en même temps que le salon de l'agriculture, à Paris (du 29 février au 6 mars). Sur 70 hectares en agriculture biologique, Ema et Ludovic Compang élèvent 37 vaches allaitantes et produisent des céréales. L'entretien des haies bocagères de la ferme permet de produire à la fois du bois bûche pour le chauffage des exploitants et du bois déchiqueté utilisé pour pailler les animaux en bâtiment.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière