Aller au contenu principal

Elle quitte le secteur du droit pour l’agriculture

Titulaire d’une maîtrise de droit et d’une expérience en entreprise, Pauline Brun a choisi de rejoindre l’agriculture pour devenir salariée agricole sur le Gaec des Mimosas à Vissac-Auteyrac. Exemple d’une reconversion réussie.

Titulaire d’une maîtrise de droit et d’une expérience en entreprise, Pauline Brun a choisi de rejoindre l’agriculture pour devenir salariée agricole sur le Gaec des Mimosas à Vissac-Auteyrac. Exemple d’une reconversion réussie.
Titulaire d’une maîtrise de droit et d’une expérience en entreprise, Pauline Brun a choisi de rejoindre l’agriculture pour devenir salariée agricole sur le Gaec des Mimosas à Vissac-Auteyrac. Exemple d’une reconversion réussie.
© Véronique Gruber

Pauline Brun, 24 ans, est salariée agricole sur le Gaec des Mimosas, chez Thierry et Stéphane Portal, à Chantuzier (Vissac-Auteyrac) depuis novembre 2021. Épanouie dans son travail, que ce soit auprès des vaches laitières en salle de traite comme au volant du tracteur dans les champs, Pauline Brun a trouvé sa place après s’être engagée dans une voie professionnelle qui ne lui convenait pas vraiment.

Du droit à l’agriculture
Avec un père d’abord mécanicien puis agriculteur (vaches allaitantes) en Lozère depuis 2005 et une mère gestionnaire de paie à Cerfrance 48, la jeune femme ne fait pas le choix de l’agriculture mais plutôt des études de droit à Clermont-Ferrand avec l’idée de travailler dans la répression des fraudes ; idée qu’elle abandonnera au cours de ses études. En 2020, elle obtient une maîtrise spécialisée en carrière judiciaire et réussit plutôt bien dans ce domaine puisqu’elle sort deuxième de sa promotion…
Mais la jeune femme en a marre des études et de la théorie. Elle rejoint alors la Haute-Loire, le département de son compagnon. « J’ai cherché du travail et j’ai été prise à l’Adil 43 comme juriste immobilier. Le patron m’a laissé ma chance car j’étais sans expérience. Ce travail était intéressant ; je recevais du public et ma mission consistait à les conseiller sur leurs droits en tant que locataire ou propriétaire ». Pourtant travailler dans un bureau, sans bouger, devient de plus en plus compliqué pour elle. « Quand on commence à regarder l’heure toute la journée, il faut prendre une décision », explique celle qui, toute jeune, accompagnait déjà son père sur la ferme en s’occupant des vaches, en conduisant le tracteur.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière