Aller au contenu principal

Éleveur-informaticien : Bastien Rouchès conjugue ses deux passions

Passionné d’informatique, Bastien Rouchès est informaticien. Il partage désormais ce métier avec celui d’éleveur, à Isergues, sur la commune de Pierrefort dans le Cantal.

Bastien Rouchès avec la vache Élisabeth, une nouvelle voie et une nouvelle vie.
Bastien Rouchès avec la vache Élisabeth, une nouvelle voie et une nouvelle vie.
© Christian Fournier

Bastien, la ferme, il est tombé dedans tout jeune. Mais voilà, il ne rêvait que d’informatique. Au lycée de Haute-Auvergne, il apprend le basique sur un de ces dinosaures de l’époque, un Amstrad : « Je dépannais les ordis, alors sous Windows 3.1… C’était dans les années 95. » C’est le déclic. Bastien sera informaticien. Il passe pour cela un DUT d’informatique à l’IUT d’Aubière. Souvent, l’herbe paraît plus verte ailleurs, mais surtout, il a envie de vivre cette expérience. Les vaches, ce n’était pas (encore) son truc, même s’il aidait « un peu les parents » sur l’exploitation et avait construit leur site internet. Mais, depuis 2018, et ses 35 ans, Bastien est « revenu ». Il est salarié de l’exploitation que dirige sa mère, à Isergues. Pour autant, il n’a pas abandonné l’informatique, mais se partage entre le troupeau de ruminants et celui des ordinateurs…

Un long cheminement
Un retour qu’il a voulu : « Mes parents m’ont toujours laissé le choix. » Mieux, quand, en 2005, ils voient une annonce d’embauche de Percall 15, entreprise aurillacoise qui travaille pour Microsoft et Surcouf, ils en informent Bastien qui postule et est engagé. Il suit une formation en communication et dépannage : « C’est grâce à eux que j’ai appris le métier. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1504, du 4 avril 2019, en page 8.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière