Aller au contenu principal

Dischamp et ses partenaires retenus pour reprendre le groupe Toury

Le tribunal de commerce a rendu sa décision le 5 mai : il a préféré l’offre de la société auvergnate Dischamp et de ses trois partenaires à celle du géant Lactalis.

Le caractère régional de la candidature Dischamp semble avoir pesé sur la décision.
Le caractère régional de la candidature Dischamp semble avoir pesé sur la décision.
© L'Union du Cantal
Après une audience qui aura duré plus de treize heures le jeudi 3 mai, le tribunal de commerce de Clermont-Ferrand a rendu son verdict le samedi 5 mai à midi : il a ordonné la cession de la société Toury aux quatre entreprises Dischamp, Glac, Leche Pascual et Vitagermine. Au détriment de Lactalis, qui présentait une offre de reprise quasi similaire, et face à qui les enchères sont montées pour porter le montant de la reprise de 20 à 48 millions d’euros. A l’issue de la délibération, les repreneurs désignés se sont déclarés “satisfaits et fiers qu’une solution régionale ait été retenue… Nous avons créé un groupe fort et soudé en réunissant les compétences de chacun autour des activités de Toury”, réagissait Jean-Luc Dischamp, directeur des Fromageries. Les repreneurs se sont engagés au maintien de tous les salariés, au rachat des créances de tous les producteurs de lait (6 millions d’euros) et des collecteurs (près de 7 millions d’euros) : la production des mois de février et mars sera donc intégralement payée. Ils assumeront également la prise en charge de tous les créanciers (hors stock) à hauteur de 21 millions d’euros et la valorisation des stocks (8 millions d’euros). Soit un engagement financier de près de 48 millions d’euros.
Quatre pôles d'activité
Quatre pôles d’activités vont désormais se réorganiser autour du lait, du fromage, des jus de fruits et produit infantiles. Sur la partie lait de consommation, le Glac entend conserver ainsi sa troisième place derrière Candia et Lactel. “Nous allons développer l’appellation “lait de montagne” de manière à apporter une valeur ajoutée aux producteurs”, a déclaré Pierre Blanchier, directeur du Glac. Sur le pôle fromage, Dischamp souhaite renforcer l’image de l’AOC. “Depuis toujours, nous défendons l’idée que les AOC sont une richesse territoriale partagée par les producteurs et les entreprises et qui aménage le territoire”. En reprenant les 2 200 tonnes de production de saint-nectaire laitier Toury, Dischamp devient le principal intervenant sur ce marché et renforce aussi sa place de leader en saint-nectaire fermier (1 000 tonnes). Le partenaire espagnol, Leche Pascual, garantira quant à lui le maintien de l’activité jus de fruit Toury et Cidou à Mittesheim. Quant à la société Vitagermine, spécialisée dans les produits biologiques et diététiques, sa présence dans le groupe permettra de poursuivre l’activité de produits infantiles développée par Toury.
La carte régionale a fait la différence
A propositions égales entre Lactalis et le “groupe des quatre”, c’est donc l’ancrage territorial qui a semble-t-il fait la différence dans la décision du tribunal de commerce. Une décision qui, à l’audience, a fait l’unanimité des producteurs, des salariés, du procureur de la République et de l’administration judiciaire. “Cette décision régionale permet de garder le pouvoir de décision en Auvergne, commentait Jean-Yves Dischamp. Nous sommes fiers d’être auvergnats !”. “C’est la croyance dans le territoire et les hommes qui ont fait la différence”, surenchérissait le directeur du Glac.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière