Aller au contenu principal

Devenez Fermier d’Or

Les inscriptions pour Fermier d’Or, le seul concours régional valorisant les produits fermiers, sont ouvertes jusqu’au 31 mai.

Inscrivez-vous dès maintenant et jusqu’au 31 mai sur fermierdor.fr
Inscrivez-vous dès maintenant et jusqu’au 31 mai sur fermierdor.fr
© ©CRA Aura

On ne présente plus ce concours organisé par la Chambre régionale d’agriculture. Réservé aux agriculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes, Fermier d’Or offre aux concurrents de se comparer, de s’évaluer, d’obtenir des retours « consommateurs », de développer sa notoriété. Cette compétition permet également de promouvoir les produits agroalimentaires transformés à la ferme. Autant de raisons qui poussent les producteurs fermiers régionaux à concourir. En 2022, 209 producteurs fermiers, issus des 12 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes, se sont inscrits et ont présenté 381 échantillons répartis dans 41 familles de produits. Marie Calmel, qui travaille en famille à la Ferme de Ferrand dans le Cantal l’affirme : « le concours Fermier d’Or permet chaque année de fédérer et de récompenser toute l’équipe d’associés et de salariés qui travaillent à produire des fromages de qualité ». À Pierre Trollat du Domaine du Chêne Vert dans la Drôme, qui a concouru avec ses produits à base d’olive AOP de Nyons, d’ajouter : « Le concours a permis de valider les points forts de nos produits, après de nombreuses années de tests et d’essais de stabilisation ». Alors pour décrocher le titre de Fermier d’Or en 2023, il ne faut plus hésiter et s’inscrire dès maintenant. Les inscriptions en ligne sont possibles jusqu’au 31 mai prochain.

De nouvelles catégories

En 2023, le concours propose 45 catégories de produits. « De nouvelles catégories s’ouvrent afin d’élargir encore la gamme de productions représentées au concours : nougat au miel de l’apiculteur, escargots en coquilles, recettes fermières à base de fruits et légumes, yaourts fermiers au lait de chèvre et enfin glaces fabriquées à la ferme. Elles permettront de faire découvrir de nouvelles saveurs, de nouvelles démarches fermières et mettront à l’honneur de nouveaux lauréats dans le palmarès 2023 ! », souligne le communiqué de presse de la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes.

Toujours en lien avec la dynamique des circuits courts, le concours s’adresse aussi aux points de vente collectifs. Ces derniers pourront s’inscrire en tant que tels. Le gagnant sera le point de vente totalisant le plus de lauréats et de produits primés. Un vrai challenge pour les participants qui permettra de valoriser la qualité des produits proposés et de leur offrir de la visibilité.

Comment participer ?

Pour déposer votre dossier, rendez-vous est donné sur le site Internet fermierdor.fr où les futurs concurrents trouveront l’accès à la plateforme d’inscription en ligne. « C’est sur cette plateforme que l’on retrouve toutes les catégories ainsi que leurs dispositions spécifiques. Après avoir préparé toutes les pièces à joindre au dossier, l’inscription s’effectue directement en ligne », précise le communiqué de presse de la Chambre régionale d’agriculture. À noter : tout candidat ayant concouru en 2020, 2021 ou 2022 pourra parrainer un collègue agriculteur n’ayant pas encore participé. Le parrain bénéficiera d’une inscription gratuite pour chaque filleul nouvellement inscrit.


Dates clés

- Inscriptions en ligne : jusqu’au 31 mai 2023.

- Jurys de dégustation du 19 au 22 septembre.

- Remise des Prix au Sommet de l’Élevage : octobre 2023.


Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière