Aller au contenu principal

Justice
Deux agriculteurs sur la sellette

Devant le palais de justice de Limoges
Devant le palais de justice de Limoges
© D.R.
Après la décision du tribunal de Guéret, qui avait condamné MM. Hervé Prevost et Jean-Luc Billaud le 19 janvier 2006 à 1 400 Euros d'amende chacun dont 700 Euros avec sursis pour avoir curé « un fossé » requalifié de ruisseau par les agents du conseil supérieur de la pêche, sans autorisation administrative, les deux exploitants ont fait appel de cette décision devant la Cour d'Appel à Limoges. L'affaire est donc repassée devant la chambre correctionnelle de la cour d'Appel à Limoges, le 9 février dernier, pour des faits qui semble aller bien au-delà de ce que l'on pouvait imaginer. Leur « faute » est de ne pas avoir demandé d'autorisation pour entretenir un ruisseau qui coule par intermittence selon les périodes de l'année et dont les juges n'ont cessé d'incriminer les 2 exploitants sur ce manquement à la réglementation environnementale.Mais comment faire autrement, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'engagements contractés dans le cadre d'un C.T.E. Reconnaissant la « sévérité » de cette décision, selon l'avocat général, la défense a pour sa part demandé la relaxe des deux agriculteurs qui réfutent catégoriquement les accusations portés contre eux. Pour M Pascal Le Bihan, c'est « une injustice pure et simple d'autant plus qu'aucune partie civile ne s'est constituée en face ». Pour le président de la FRSEA Jean-Philippe Viollet accompagné d'une vingtaine d'éleveurs creusois « nous ne comprendrions pas que pour des affaires telles, que la COGEMA puisse être blanchie alors que pour nos 2 amis agriculteurs, qui n'ont fait que leur travail, puissent être sanctionnés ». Le jugement mis en délibéré sera rendu le 23 février prochain.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière