Aller au contenu principal

Opérations paille
Des trains de paille au compte-gouttes

Avec deux trains arrivés en Creuse, une quinzaine en Corrèze, et jusqu’à présent aucun pour la Haute-Vienne, transporter de la paille par voie ferroviaire ressemble au parcours du combattant. Et même si les trains finissent par arriver, tout n’est pas réglé.

Leur second train de paille est arrivé en gare de Limoges. Pas vraiment pratique pour les agriculteurs de l’Est de la Creuse.
Leur second train de paille est arrivé en gare de Limoges. Pas vraiment pratique pour les agriculteurs de l’Est de la Creuse.
© La Creuse agricole et rurale

Jeudi 8 septembre, le second convoi de paille destiné aux éleveurs creusois achève son voyage à Limoges. Après un arrêt à la Souterraine pour détacher dix wagons, les vingt restants sont déchargés à la gare de fret de Puy-Imbert grâce à des télescopiques prêtés par la CUMA de l’Aurence et des agriculteurs de la Haute-Vienne. Quelques 400 tonnes de paille viennent s’ajouter à celles déjà arrivées essentiellement par camion. 6 000 tonnes réceptionnées contre 30 000 tonnes prévues, beaucoup reste à faire. « Un troisième train est prévu dans quinze jours. ça ne va pas assez vite, s’impatiente Pascal Lerousseau, président de la FDSEA 23. En outre, la livraison à Limoges et à La Souterraine n’arrange pas vraiment les agriculteurs de l’Est de la Creuse. « Nous sommes en pourparlers avec un transporteur privé qui pourrait peut être convoyer la paille jusqu’à Guéret, ajoute le responsable creusois. Sous réserve de créneaux horaires disponibles et de l’autorisation de circuler sur les voies de chemin de fer. »

[...]

La suite est à lire dans La Creuse agricole et rurale du 16 septembre 2011.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière