Aller au contenu principal

Des terres viticoles pour quatre jeunes pousses

Le mouvement Terre de liens qui aide les agriculteurs à s’installer lance la campagne « les jeunes pousses ont besoin de terre ». Hélène, 33 ans, Marion, 37 ans, Clément, 25 ans et Clément, 30 ans, ont pu conforter leur activité dans le diois (Drôme) grâce à ce dispositif. Ils cultivent 13,71 ha de vignes en location en AOC Clairette-de-die.

Hélène Goubet Ruchon, 33 ans, est installée en viticulture sur six hectares à Espenel dans le Diois (Drôme). Depuis le mois de juin, elle loue avec trois jeunes vignerons, 13,71 ha en appellation Clairette-de-die au mouvement Terre de liens.
Hélène Goubet Ruchon, 33 ans, est installée en viticulture sur six hectares à Espenel dans le Diois (Drôme). Depuis le mois de juin, elle loue avec trois jeunes vignerons, 13,71 ha en appellation Clairette-de-die au mouvement Terre de liens.
© Pierre-louis Berger

Il est 9 h du matin dans la petite commune d’Espenel dans le Diois (Drôme). Hélène Goubet Ruchon, 33 ans, quitte la ferme, le sécateur électrique à la main pour aller tailler ses vignes en conversion biologique qui entourent sa ferme sur six hectares. Elle cultive son vignoble en AOC Clairette-de-die qu’elle a reçu en héritage de son père. Mais, depuis juin 2020, elle loue avec trois jeunes vignerons, 13,71 ha en appellation Clairette-de-die au mouvement Terre de liens. « C’est une grosse bouffée d’oxygène pour mon exploitation viticole. Ces 13,71 ha en location sont des parcelles situées autour du village. Elles sont faciles à cultiver en tracteur, car sans pente. Mes propres vignes sont en pentes et en dévers. J’ai fait appel à la Foncière de Terre de liens avec mes partenaires Marion Vanel, Clément Bonnet, Clément Delage car je voulais, comme eux, conforter mon activité agricole. Ils avaient une expérience de la vigne. J’étais la seule dans le groupe à être une néo-vigneronne. Avant, j’exerçais comme comptable dans une entreprise à Die », explique la jeune agricultrice.
Hélène Goubet Ruchon, installée en janvier 2020, a obtenu la DJA (dotation jeune agriculteur). La location à vie des parcelles auprès de Terre de liens lui a permis de se projeter dans le futur. « Sans cela, je n’aurai jamais développé mon activité. C’était un pari sur l’avenir que de s’engager avec Terre de liens car la location est à vie. Le prix du foncier est de plus en plus élevé, même ici dans le Diois. Les terres sont devenues rares à la vente. Le prix du foncier est de 4 500 euros l’hectare. »

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière