Aller au contenu principal

Des semis à la loupe

Les coulisses du salon de l’herbe et des fourrages La prochaine édition du Salon de l’herbe et des fourrages se déroulera début juin 2016 dans l’Allier. Pour que tout soit prêt le jour J, les organisateurs sont déjà à pied d’œuvre.

© AA

Pour le moment, les 36 hectares qui accueilleront la septième édition bourbonnaise du Salon de l’herbe et des fourrages ne ressemblent qu’à un vaste champ nu qui s’étend à perte de vue.
Pourtant, à y regarder de plus près, il se passe déjà quelque chose : « Nous avons procédé aux premiers semis d’automne durant cinq jours, commente Bertrand Laboisse, hôte de l’événement qui se déroulera sur ses terres début juin 2016. Cela démarre bien puisque ces semis ont été réalisés dans des conditions optimales avec 13 millimètres d’eau sur une journée pour ensuite laisser place à du beau temps nous permettant de semer sereinement ».

610 micros-parcelles semées
Pour ces semis, pas question d’y aller à l’œil puisque chaque semencier présent sur le Salon veut mettre en avant son savoir-faire. C’est donc à la main qu’il faut travailler la plupart des 610 micros-parcelles qui constellent le sol. D’autres parcelles, plus grandes, peuvent être ensemencées à l’aide d’un tracteur mais le but étant de loger le plus de variétés possibles, c’est bien de précision et non de précipitation dont il faut faire preuve. Au total, ce sont près de deux hectares de vitrines qui sont mises en place.

Exhaustivité
« La quasi-totalité des semences existantes sur le marché seront visibles lors du Salon », se félicite Bertrand Laboisse pour qui le travail commence puisque d’ici juin il lui faudra procéder à l’entretien, aux désherbages et aux prochains ensemencements. Les résultats de ces effort seront visibles les 1er et 2 juin prochains à Villefranche-d’Allier.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Mesurer les impacts du futur cahier des charges AOP cantal sur une exploitation

La journée technique, programmée par l’organisme de gestion de l’appellation AOP cantal, a donné l’occasion de projeter sur un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière