Aller au contenu principal

Culture
Des reliquats d'azote un peu au-dessous de la moyenne

La campagne de mesure des reliquats touchant à sa fin, la Chambre d'agriculture présente les résultats des 1 400 premières parcelles sur 2 250 prélevées.

épandeur d'engrais dans un champ de céréale
L'heure est à la fertilisation des céréales !
© ©NicoleCornec

La campagne de mesure des reliquats touche à sa fin, la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme édite les résultats des 1 400 premières parcelles sur 2 250 prélevées.

La moyenne s’établit à ce jour à 62 kg/ha d’azote tous sols confondus, avec plus ou moins 20 kg selon les types de sols, + 20 kg en sols argileux et – 20 kg en sols sableux. Les argilo-calcaires moyens ont un reliquat moyen de 63 kg, et représentent 60% des parcelles.

Fertilisation azotée

L’apport d’azote pour le tallage peut démarrer, des pluies significatives sont annoncées pour cette fin de semaine. Il est important que les apports d’engrais soient suivis par des précipitations de 15 à 20 mm pour une meilleure efficience. Ne pas négliger le soufre cette année à la suite de l’hiver pluvieux (le soufre est lessivable comme l’azote) la dose pivot est 50 unités /ha.

La dose pivot au tallage est de 50-60 kg d’azote par hectare, toutefois, ce premier apport doit être modulé en fonction de deux paramètres :

- Le développement de la céréale : une plante qui présente déjà un fort tallage, car semée tôt et/ou disposant de reliquat important ne doit pas être fertilisée abondamment, sous peine d’augmenter le risque de verse et de maladies. Dans ce cas, limiter la dose d’azote à 30 ou 40 unités /ha.

- Le reliquat azoté de la parcelle, (et cette année les reliquats sont plutôt faibles). Si votre reliquat est inférieur à 60 kg/ha, alors le premier apport doit être majoré pour atteindre 60 à 80 kg/ha (sauf contrainte contractuelle).

À l’inverse, si le reliquat est élevé, supérieur à 100 kg/ha, le premier apport d’azote peut être de 0.

Les conditions sont propices au désherbage

Plusieurs critères sont gage de réussite du désherbage des graminées dans les céréales : 

- Un sol humide ; 

- Des adventices jeunes ; 

- Une forte hygrométrie au moment du traitement ;

- Une dose d'herbicide adaptée à la cible avec adjuvent pour renforcer l'efficacité.

Dans la mesure du possible, il est recommandé de désherber avant de fertiliser les parcelles avec des infestations de graminées importantes.

 

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière