Aller au contenu principal

Des questions autour d'une brebis « dévorée par des vautours »

Jeudi 15 juillet, à Cauquenas sur la commune de la Malène, un agriculteur témoigne que l'une de ses brebis « a été dévorée par des vautours, alors que rien d'anormal n'avait été signalé au sein du troupeau une demi-heure auparavant ». Ses parcelles étant situées près des gorges du Tarn, la présence de vautours est un fait courant pour les agriculteurs du coin. Cependant, l'agriculteur affirme qu'un nombre important de vautours se sont soudainement rassemblés sur sa parcelle.
« Le plus impressionnant, c'était le nombre qu'on a vu arriver tout à coup, y en avait près de 70, au moins », a affirmé Mathieu Blanc, l'agriculteur touché.
Ce rassemblement anormal a effrayé ses brebis, qui se sont ensuite éparpillées. La parcelle étant située près d'un précipice, l'événement aurait pu se terminer de façon dramatique, le stress entraînant des mouvements de panique au sein de troupeaux : « la plupart sont sorties de la parcelle et ont trouvé refuge dans un bois proche », a détaillé Mathieu Blanc. L'agriculteur a pu récupérer toutes ses bêtes au bout de quelques heures, mais reste la question du stress engendré sur un troupeau en pleine gestation : l'effroi ressenti risque d'entraîner une forte baisse du taux de fécondité, et des avortements.
La FDSEA, suite à cet incident, a adressé un courrier à la DDT de Lozère, demandant « urgemment la mise en place d'un numéro vert pour recueillir les témoignages des éleveurs et expertiser les causes de décès des animaux ». « Nous réclamons aussi une régulation contrôlée des vautours de manière à faire cohabiter la biodiversité sauvage et la biodiversité domestique car la première n'a pas à prévaloir sur la seconde », a souligné Jean-François Maurin, président de la FDSEA.

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière