Aller au contenu principal

Des légumineuses en torsade : Limagrain acquiert la recette

La surface de légumineuses s’élargit dans le Puy-de-Dôme sous l’influence de la coopérative Limagrain désormais participante majoritaire de la société Nutrinat de Castelnaudary, spécialisée dans la production et la transformation des graines.

La surface de légumineuses s’élargit dans le Puy-de-Dôme sous l’influence de la coopérative Limagrain désormais participante majoritaire de la société Nutrinat de Castelnaudary, spécialisée dans la production et la transformation des graines.
La surface de légumineuses s’élargit dans le Puy-de-Dôme sous l’influence de la coopérative Limagrain désormais participante majoritaire de la société Nutrinat de Castelnaudary, spécialisée dans la production et la transformation des graines.
© Christian Gloria/Illustration

Depuis bientôt un an, Limagrain est participant majoritaire (65 %) de la société Nutrinat, basée à Castelnaudary aux côtés de la coopérative agricole occitane, Qualisol. Spécialisée dans la transformation des graines légumineuses, notamment avec une recette innovante de pâte à base de farine de légumineuses germées, Limagrain prend position dans l’espoir à terme de développer la culture en Limagne. Le point avec Sébastien Briffond, membre du conseil d’administration.

Phase expérimentale
Avec 400 hectares l’an passé et 350 hectares cette année, la culture des légumineuses dans le Puy-de-Dôme n’en est qu’à ses balbutiements. « Nous n’en sommes qu’à l’état d’expérimentation, le temps de trouver les itinéraires techniques et les variétés adaptées à notre territoire » précise Sébastien Briffond. Néanmoins, Limagrain s’engage déjà sur le terrain commercial en intégrant majoritairement la société Nutrinat en 2020. La preuve est ainsi faite que la coopérative auvergnate croit en l’essor de ces graines dans les assiettes. « L’idée est d’utiliser la recette élaborée par cette entreprise pour à la fois poursuivre le travail entamé avec la coopérative Qualisol, spécialisée dans les légumineuses bio, et développer une gamme conventionnelle avec la production puydomoise », explique le membre du CA. L’idée de « génie » de Nutrinat tient à la fabrication de pâtes à base de farine de légumineuses germées (lentilles vertes, pois chiches et pois jaunes). À celle-ci est ajoutée de la farine de blé pour créer des torsades, aussi riches en protéines et en acides aminés qu’une source de protéines carnées.
Elles sont

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière