Aller au contenu principal

Des clips vidéo déjantés pour combattre l'agribashing

Déjantée, marrante, top, géniale... les commentaires ne manquent pour la vidéo « Ma France, ma campagne » de Bruno Cardot, une parodie de la chanson de Manau, « La tribu de Dana ». Ce n'est pas la première... ni la dernière.

Déjantée, marrante, top, géniale... les commentaires ne manquent pour la vidéo « Ma France, ma campagne » de Bruno Cardot, une parodie de la chanson de Manau, « La tribu de Dana ». Ce n'est pas la première... ni la dernière.
Déjantée, marrante, top, géniale... les commentaires ne manquent pour la vidéo « Ma France, ma campagne » de Bruno Cardot, une parodie de la chanson de Manau, « La tribu de Dana ». Ce n'est pas la première... ni la dernière.
© Facebook B. Cardot

Fervent défenseur de l'agriculture et de ses pratiques, Bruno Cardot ne manque pas d'imagination pour contrecarrer l'agribashing. Et ce, depuis déjà quelques années. « J'ai créé un premier compte Facebook il y a environ six ans, un sur Tweeter il y a quatre ans et dernièrement sur TikTok. Au départ, je voulais simplement m'informer, car c'est rapide et plus neutre que les chaînes TV ou certaines presses écrites », explique-t-il. J'allais chercher des infos sur le matériel à titre professionnel. J'ai alors réalisé une première vidéo sur les outils que l'on nous enlève avec les réglementations. Je l'ai fait comme ça, en improvisant et en y glissant de l'humour. Et ça a cartonné », se rappelle celui qui, pour échanger avec ses collègues de tout le territoire, s'est ensuite inscrit sur FranceAgritwittos, une association qui communique positivement sur l'agriculture. En 2019, alors qu'il découvre un vol de 200 kg de pommes de terre dans son champ, il dénonce ce fait en postant une vidéo « coup de gueule » tournée sur l'instant, en ironisant sur le fait qu'il s'agissait de pommes de terre de fécule impropres à la consommation. « C'est de la fécule, ça bouche le trou du c... ». Avec Dudule la fécule, il entre dans les annales des réseaux sociaux. Car oui, pour l'agriculteur, rien ne vaut l'humour, la satire et l'autodérision, surtout pour répondre aux attaques infondées. « En choquant, mais en restant toujours poli, on marque les esprits, on fait passer des messages et on rétablit la vérité » assure celui qui arrive à toucher tous les publics, jeunes et moins jeunes.

Les plus lus

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Les chargeurs télescopiques électriques ont l’avantage d’offrir un fonctionnement sans bruit et sans émissions dans les bâtiments.
Les chargeurs compacts et ultracompacts s’affichent comme les nouveaux valets de ferme

De plus en plus présents dans les exploitations d’élevage, les petits automoteurs de manutention à bras 
télescopique…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière