Aller au contenu principal

Des bouquets à croquer

À Fellering, dans le Haut-Rhin, Fabienne et Paul Saur ont fait le pari audacieux de proposer des bouquets « à croquer » composés d'aromates et de fleurs comestibles.

À Fellering, dans le Haut-Rhin, Fabienne et Paul Saur ont fait le pari audacieux de proposer des bouquets « à croquer » composés d'aromates et de fleurs comestibles.
À Fellering, dans le Haut-Rhin, Fabienne et Paul Saur ont fait le pari audacieux de proposer des bouquets « à croquer » composés d'aromates et de fleurs comestibles.
© Nicolas Bernard

Il n'est jamais trop tard pour réaliser son rêve d'enfance. Il y a dix ans, Fabienne Saur-Kohler décide de laisser tomber son boulot à l'institut Saint-André à Cernay, pour développer la culture et le commerce de fleurs avec son mari Paul. Deux passionnés de jardin, formés au maraîchage, à l'horticulture et aux plantes médicinales qui ont une idée bien précise en tête : la production de fleurs comestibles. « À cinquante ans, c'était le moment ou jamais d'essayer de créer quelque chose comme ça », se remémore Fabienne.
Quatre ans auparavant, le couple s'installait dans la petite commune de Fellering, au fond de la vallée de Thann, dans le Haut-Rhin, sur un vaste terrain plat bien alimenté en eau. « C'était notre principal critère de recherche lors de notre déménagement, afin d'avoir la possibilité de démarrer une activité culturale le cas échéant. » Malgré sa longue expérience professionnelle, Fabienne n'avait alors encore jamais travaillé la fleur comme elle a pu le faire avec les légumes lorsqu'elle travaillait chez des maraîchers. « C'est juste que j'ai toujours eu une affinité avec la fleur, depuis petite. » En parallèle, Paul décide de conserver un emploi salarié, à temps partiel, trois jours par semaine, comme employé d'un grand parc en Suisse.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière