Aller au contenu principal

Des assises de la forêt sous le signe d’un optimisme prudent

Lundi 4 juillet, à Meyrueis, a eu lieu les assises de la forêt, regroupant les assemblées générales de la forêt privée Lozérienne et Gardoise et celle de Fransylva Lozère. L’après-midi, un déplacement en forêt était prévu.

Lundi 4 juillet, à Meyrueis, a eu lieu les assises de la forêt, regroupant les assemblées générales de la forêt privée Lozérienne et Gardoise et celle de Fransylva Lozère. L’après-midi, un déplacement en forêt était prévu.
Lundi 4 juillet, à Meyrueis, a eu lieu les assises de la forêt, regroupant les assemblées générales de la forêt privée Lozérienne et Gardoise et celle de Fransylva Lozère. L’après-midi, un déplacement en forêt était prévu.
© Marion Ghibaudo

Lundi 4 juillet, dans la salle des fêtes de Meyrueis réservée pour l’occasion, les adhérents des syndicats Fransylva Lozère et la Forêt privée Lozérienne et gardoise (FPLG) se sont réjouis d’un « retour à la normale même si l’épée de Damoclès du Covid-19 plane toujours sur nos têtes ». Les bonnes nouvelles dans le milieu de la forêt concernent principalement les prix hauts de bois, un effet de marché qui a réjoui les adhérents des syndicats, même si des baisses restent possibles sur le long terme.
Cette assemblée générale a été l’occasion pour le FPLG de revenir sur les exercices 2019-2020 et 2020-2021 et présenter les exercices statutaires de ces deux années, puisque comme l’a souligné son président Alain Bruchet, il n’avait pas été possible lors des deux dernières années de « programmer les assemblées générales dans des conditions acceptables ». La dernière rencontre du syndicat remontait donc à 2019, au Collet-de-Dèze. Ce rendez-vous du 4 juillet a aussi été l’occasion pour le président du FPLG d’annoncer la date probable de la prochaine assemblée d’ici à la fin du mois d’octobre. « Elle sera l’occasion de présenter l’exercice 2021-2022 et sera proposé une assemblée générale extraordinaire pour une mise à jour des statuts », a expliqué Alain Bruchet.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière