Aller au contenu principal

Fièvre catarrhale
Décisions positives de Bruxelles

Aujourd’hui la fièvre catarrhale touche 50 départements, avec 2 246 cas recensés.

Cette situation entraîne des conséquences économiques importantes pour la filière animale et des difficultés pour un grand nombre d’exploitations agricoles, dont certaines ont été touchées à deux reprises. Dans le bassin allaitant environ 100 000 broutards sont actuellement bloqués en attente d’exportation. Face à cette situation sanitaire, Michel Barnier, ministre de l’agriculture et de la pêche, est intervenu à plusieurs reprises auprès de la Commission européenne et de ses homologues concernés pour faire adopter un plan d’action renforcé autour de trois priorités : La vaccination : un appel d’offres est lancé aux laboratoires la semaine prochaine, pour accélérer la mise à disposition du vaccin avec un objectif de livraison dès le printemps 2008. Il a par ailleurs demandé à la Commission européenne de définir une stratégie vaccinale communautaire et de prendre en charge partiellement son coût. Simplification du zonage français : Michel Barnier a obtenu ce matin de l’instance communautaire la réduction de la zone réglementée. Concrètement, les régions qui étaient en zone de surveillance jusqu’à maintenant seront demain en zone indemne. Autorisation de l’exportation des animaux : le texte communautaire qui a été adopté aujourd’hui permettra dès que les procédures de publication de la Commission seront achevées, d’autoriser l’exportation d’animaux issus de la zone réglementée, y compris des périmètres interdits sous réserve d’une protection de 14 jours contre l’insecte vecteur et d’un test virologique individuel avant la sortie. Pour soutenir les éleveurs, le Gouvernement a déjà débloqué 13.5 millions d’euros pour prendre en charge une partie des coûts de sérologies, de participer à l’indemnisation des animaux morts et d’alléger les charges d’emprunts professionnels. Ces financements sont en application. S’agissant de la Creuse, il est vivement conseillé aux éleveurs de réaliser au plus vite, pour tous les animaux qu’ils ont en projet de vendre dans les semaines à venir, leur désinsectisation, et d’inscrire la mention correspondante sur le carnet de santé de l’animal. Pour plus de renseignements, contact DDSV - tél. : 05 55 41 72 20. Vous pouvez consulter également les sites: http://agriculture.gouv.fr/sections/thematiques/sante-protection-animau… ou www.gdscc.fr

Les plus lus

Antoine Cayrol : chevalier... de l'extrême

Il est l'un des neuf seuls alpinistes au monde à avoir atteint les trois pôles : nord, sur, Everest. Un parcours vertigineux…

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière