Aller au contenu principal

Décentralisation pour l'administration régionale

De gauche à droite, au premier rang : Philippe Chopin, préfet de la Creuse, Marie-Christine Dokhélar, préfète de la Vienne, Pierre Dartout, préfet de région, et Patricia Willaert, préfète du Lot-et-Garonne. Au second rang : Christophe Bay, préfet de la Dordogne, Bertrand Gaume, préfet de la Corrèze, Raphaël Le Mehaute, préfet de la Haute-Vienne, et Pierre-André Durand, préfet des Pyrénées-Atlantiques. Au troisière rang : Jean Salomon, secrétaire général des Landes , ...
De gauche à droite, au premier rang : Philippe Chopin, préfet de la Creuse, Marie-Christine Dokhélar, préfète de la Vienne, Pierre Dartout, préfet de région, et Patricia Willaert, préfète du Lot-et-Garonne. Au second rang : Christophe Bay, préfet de la Dordogne, Bertrand Gaume, préfet de la Corrèze, Raphaël Le Mehaute, préfet de la Haute-Vienne, et Pierre-André Durand, préfet des Pyrénées-Atlantiques. Au troisière rang : Jean Salomon, secrétaire général des Landes , Jérôme Gutton, préfet des Deu
© HC

Pierre Dartout, préfet de région, veut que l'on sache que la région encore appelée ALPC (Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes) ne se résume pas à l'ancienne région Aquitaine. Il tient à ce que les « petits » départements soient mis en valeur. C'est ainsi que la première conférence de l'administration régionale (CAR, réunion de l'ensemble des préfets de la région) de l'année s'est tenue le 20 janvier dernier, à Guéret, siège de l'administration Creusoise du préfet Philippe Chopin.
Parlant plus spécifiquement de la Creuse, le préfet de région a évoqué son gros potentiel de développement, notamment dans les domaines de l'agriculture, de la forêt et du tourisme. « La Creuse a toute sa place à prendre dans la région », affirme-t-il.
Recevant la presse, M. Dartout a longuement abordé la réorganisation de ses services, source d'inquiétude des fonctionnaires, suite à l'instauration de la nouvelle région. À moins qu'ils en aient fait la demande, les personnels n'ont pas été déplacés géographiquement. Certains ont en revanche pu voir leurs missions changer, notamment dans les directions régionales. Prenant l'exemple de la DRAAF, le préfet a expliqué que le siège se trouvera bien à Limoges, mais que les bureaux de Bordeaux et Poitiers ne seront pas fermés mais spécialisés : Bordeaux traitera plus spécifiquement les dossiers viti-vinicoles, Poitiers les dossiers grandes cultures, pendant que Limoges sera plutôt orienté vers l'élevage. Les directions départementales des territoires (DDT) restent les relais des DRAAF au niveau départemental et rien ne devrait changer en ce qui les concerne. Des ajustements auront toutefois lieu dans les départements les plus « gros », mais pas dans les plus « petits », afin de ne pas handicaper les territoires.
Le préfet de région s'est voulu rassurant sur le sujet du services des passeports, inauguré au mois d'août par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Pour rappel, ce service de la préfecture de la Creuse gère l'ensemble des dossiers de demandes de passeports pour la Creuse, la Corrèze et la Haute-Vienne. Les distances s'effaçant grâce aux nouveaux moyens de télécommunication, il est tout a fait envisageable de spécialiser les préfectures.
Le thème principal de la réunion des 12 préfets à Guéret a été l'emploi. Y ont été abordées les annonces récentes du président de la République et leurs possibilités de mise en application, en particulier la formation des demandeurs d'emploi aux métiers dont les postes sont difficiles à pourvoir ainsi que leur mobilité.
Après Guéret, la CAR du mois de février aura lieu à Niort (Deux-Sèvres) puis celle du mois de mars à Mont-de-Marsan (Landes).

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière