Aller au contenu principal

Vente directe
Création d’un atelier de transformation laitière

Se lancer dans une activité de vente à la ferme représente un défi parfois difficile. Bruno Briffaut et Laurent Lebatteux qui transforment leur lait ont fait part de leur expérience au cours d’une porte ouverte.

Le Gaec Bio Avenir à Spay (72) a vu son projet de vente directe se réaliser en mai 2009. Retour sur un plan longuement réfléchi. Avant la création d’un atelier de transformation-vente, Bruno Briffaut et Laurent Lebatteux ont créé un Gaec par le rassemblement de leurs deux exploitations. Par ce rapprochement, les deux éleveurs ont vu la possibilité de concrétiser plus facilement leur projet de mise en place d’un atelier de transformation laitière. « Hormis la construction et le développement du laboratoire de transformation, nous avions deux objectifs en tête lors de la création du Gaec : réaliser une économie d’échelle et améliorer notre qualité de vie », explique Bruno Briffaut. Avant de lancer l’activité de vente directe, les exploitants ont dans un premier temps homogénéisé au mieux la production et la gestion des deux troupeaux.

Un projet évolutif

« Avec la création de cet atelier de diversification, nous avions dans l’idée de mieux valoriser notre métier, en faisant reconnaître notre travail et nos produits sur une échelle locale. C’est pourquoi nous avons fait le choix de commercialiser notre production dans un rayon de 40 km », poursuit Bruno Briffaut. Pour se dégager du temps pour réfléchir au projet, les éleveurs ont embauché une salariée à mi-temps pour s’occuper de la production. « Il faut être coordonnés lors du développement d’une telle activité car tout semble arriver en même temps. Il est parfois difficile d’établir des priorités. » Des questions concernant le choix de la structure, des produits, du type de vente se sont ensuite posées.

[...]

La suite est à lire dans le journal daté du 3 décembre.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière