Aller au contenu principal

Concours virtuel d’animaux Fin Gras du Mézenc

Pour respecter les consignes de confinement liées à la pandémie de Coronavirus, l’association Fin Gras du Mézenc organise un concours d’animaux ouvert à tous et à toutes et sans sortir de chez soi.

En quelques clics, notez vos boeufs ou génisses Fin Gras préférés sur le site https://bit.ly/concours-bovins-aop-fin-gras
En quelques clics, notez vos boeufs ou génisses Fin Gras préférés sur le site https://bit.ly/concours-bovins-aop-fin-gras
© Lucien Soyere

À situation exceptionnelle, initiative originale. En raison des mesures de lutte contre la propagation du Covid-19, les traditionnelles foires grasses du Béage (07) et des Estables (43), qui se tiennent d’ordianire avant Pâques, n’auront pas lieu. Et lors de ces foires, sont organisés des concours des plus beaux animaux de la saison. Même si les animaux doivent restés en fermes, l’association Fin Gras du Mézenc n’a pas renoncé à son concours, et elle a donc imaginé une nouvelle formule en direct de son écran d’ordinateur.
Pour cette saison 2020, un concours virtuel de bovins Fin Gras du Mézenc est ouvert, et ce pour la première fois, à toutes et tous. Que vous soyez éleveur, boucher, restaurateur, technicien agricole ou simple consommateur de viande, vous pouvez participer à ce concours virtuel.
Plusieurs prix seront remis aux éleveurs selon les différentes catégories de votants : le «Prix des éleveurs», le «Prix des bouchers», le «Prixdes restaurateurs» mais aussi le «Prix des consommateurs». Enfin, un «Prix de la photo la plus originale» sera décerné par le jury de l'Association.
«Tout le monde peut voter pour sa génisse ou son boeuf Fin Gras préféré ! Cette année le jury c'est vous… Alors à vos claviers !» explique-t-on à l’association.
Cette initiative originale est aussi une façon pour chacun de soutenir la filière Fin Gras du Mézenc. «Participer à ce concours, c'est contribuer à l’animation de la saison Fin Gras 2020, privée actuellement de ses moments phares de rencontres, entre éleveurs bien sûr, mais aussi avec le public et les consommateurs» explique-t-on dans le communiqué de presse. Car, «l’ensemble des initiatives engagées par l’association a pour but de maintenir la proximité et les relations humaines caractéristiques de la filière Fin Gras».
Commandez du Fin Gras à votre boucher
La saison de commercialisation, qui a débuté le 1er février, se poursuit bien évidemment, même si le confinement oblige à une réorganisation. Les artisans-bouchers sont approvisionnés. On note que les achats sous forme de commandes constituent une véritable alternative pour respecter les directives du confinement, qui doivent bien sûr être observées avec rigueur. La plupart de nos bouchers adhérents proposent la prise de commande, voire des services de livraison ou toutes autres alternatives pour satisfaire leurs clients. Ainsi, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre bouche ! Consultez la liste des distributeurs près de chez vous sur la brochure en ligne ou sur le site www.aoc-fin-gras-du-mezenc.com

À vos claviers !

À vos claviers !
Pour participer, rien de plus simple, de chez vous du 27/03 au 07/04 rendez-vous sur la page dédiée (https://bit.ly/concours-bovins-aop-fin-gras), suivez les instructions et faites défiler la page pour observer chaque animal (boeuf ou génisse) et notez-e suivant votre appréciation personnelle en attribuant pour chaque animal présenté une note de 0 à 10 à cocher dans la case correspondante.
Il n’y a pas de barème particulier à appliquer. Vous notez en fonction de vos
connaissances personnelles, de vos propres critères ou tout simplement en fonction de vos préférences.

Ass Fin Gras du Mézenc

Ass Fin Gras du Mézenc

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière