Aller au contenu principal

Comment observer son sol et mieux le cultiver ?

L’activité biologique, la structure ou encore la fertilité d’un sol sont au cœur des préoccupations des agriculteurs biologiques et conventionnels qui doivent s’approprier ces connaissances pour mieux choisir leurs interventions.

Enterrez votre slip pour connaître la vie cachée de votre sol.
Enterrez votre slip pour connaître la vie cachée de votre sol.
© M.Comte

Aucune production ne peut exister sans le sol, d’où l’importance de veiller à sa préservation en adaptant ses pratiques agricoles. « Observons nos sols » était le thème d’une après-midi technique organisée par la chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme. À Antoingt, au sud d’Issoire, les agriculteurs biologiques et conventionnels étaient invités à participer à ce rendez-vous, durant lequel ils ont appris comment regarder et interpréter ce qu’il se passe sous la surface pour mieux adapter leurs interventions. « Le sol est un sujet transversal qui concerne tous les agriculteurs. En agriculture biologique il est d’autant plus important de s’inquiéter de sa qualité qu’en l’absence de fertilisation chimique et de produits phytosanitaires, il est davantage sollicité au travers des différents travaux (faux-semis, labour…) » explique Sabrina Bourrel, conseillère agronomique en agriculture biologique.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Qui est cet Oléronais qui alimente le Cantal en poissons ?

Originaire d’Oléron, ce poissonnier et traiteur de la mer a choisi la montagne pour exercer ses talents sur les marchés.…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière