Aller au contenu principal

Christine Wils-Morel, nouvelle préfète de la Lozère

Nommée il y a quelques semaines, la nouvelle préfète de la Lozère, Christine Wils-Morel a pris officiellement ses fonctions lundi 20 novembre.

© Aurélie Pasquelin

Âgée de 62 ans, Christine Wils-Morel a déjà un CV bien rempli. Originaire du Bas-Rhin, elle est passée par les Hauts-de-Seine, la Moselle, ou encore la Seine-Saint-Denis où elle a officié en tant que sous-préfète de Saint-Denis. Dernièrement, elle était même chef de service, adjointe à la directrice de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité au ministère de l’Intérieur. Depuis lundi dernier, l’Alsacienne est officiellement devenue préfète de la Lozère, succédant ainsi à Hervé Malherbe. « Je dois avouer que je ne connaissais pas le département de la Lozère, confie l’intéressée. Bien sûr, j’en avais entendu parler, mais je ne m’y étais jamais rendue, même pour des vacances. Quand j’ai appris que j’étais nommée à ce poste, nombre de mes connaissances sont venues à moi pour me parler de la Lozère. J’ai pu voir à quel point les personnes sont attachées à ce territoire. Quand ils m’en parlaient, un point revenait aussi très souvent : la beauté des paysages. Et je dois dire que je ne suis pas déçue. Rien qu’en parcourant les quelques kilomètres pour rejoindre Mende, j’ai eu un aperçu de la beauté de ce territoire. » Pourtant, si Christine Wils-Morel ne connaît que très peu la Lozère, elle l’affirme déjà : elle « s’adaptera ». « C’est un changement d’univers pour moi, c’est vrai, concède l’intéressée. Pourtant, dans nos métiers, il est indispensable de savoir s’adapter constamment et c’est bien ce que je compte faire ici, en Lozère. »

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1435, du 23 novembre 2017, en page 3.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière