Aller au contenu principal

Coopérative
CCBE : une coopérative en pleine évolution

La préfète Dominique-Claire Mallemanche et de directeur de la DDT Didier Kholler ont pu apprécier le dynamisme de la coopérative.
La préfète Dominique-Claire Mallemanche et de directeur de la DDT Didier Kholler ont pu apprécier le dynamisme de la coopérative.
© La Creuse agricole et rurale

À l’initiative de son président Philippe Chazette, les responsables de CCBE ont accueilli Madame la préfète Dominique-Claire Mallemanche, accompagnée de Didier Kholler directeur de la DDT et de Jocelyn Snoeck directeur de la DDCSPP, pour leur faire découvrir le site de Parsac en cours de réaménagement.
Déroulant l’historique de la coopérative née de la fusion de plusieurs entités en 1994, Jean Michel Boin, directeur de CCBE a expliqué l’attachement des professionnels à vouloir rester à Parsac. Le site a subi de nombreuses évolutions avec l’agrandissement et la modernisation de son centre de tri et d’allotement en 2008 et la construction en cours du nouveau siège social dont les travaux s’achèveront à la fin de l’année. Madame la préfète a pu observer par elle-même les installations de cette coopérative comme peu d’autres structures peuvent se targuer.
Avec un chiffre d’affaires de plus de 66 millions d’euros, et une activité est en pleine évolution, CCBE a commercialisé plus de 54 000 bovins et près de 40 000 ovins en 2012. À cheval sur les berceaux des races charolaises et limousines, CCBE est très impliqué dans plusieurs outils de sélection régionaux : Lanaud, Gevial, Optigen.
Si l’activité prédominante repose essentiellement sur les bovins maigres, la coopérative a mis en marché en 2012, 36 000 têtes. Pour la commercialisation de ces animaux, CCBE travaille aussi avec un large panel d’engraisseurs français et s’appuie sur ses filiales à l’export avec Deltagro Union et Sofrelim. Parmi ces exportations, 80 % des broutards et des laitonnes sont destinés au marché italien.
Pour les animaux de boucherie, CCBE privilégie les abattages de proximité et développe dans le même temps ses activités en filière identifiée, Label rouge, IPG, agriculture biologique à travers l’union de coopératives Unions Bio.

 

[...]

La suite est à lire dans la Creuse agricole et rurale du 30 août 2013.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

carcasse dans un abattoir dans le Puy-de-Dôme
L'abattoir d'Issoire deviendra-t-il départemental ?

Le Conseil département du Puy-de-Dôme entame une réflexion pour une possible reprise de l'abattoir d'Issoire, suite à l'arrêt…

Des centrales d'achats bloquées par les agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes

Les braises des manifestations agricoles de janvier à peine refroidies, FNSEA-JA remettent le couvert à partir de ce mercredi…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière