Aller au contenu principal

CCBE tire un bilan positif de 2014

Assemblée générale de Creuse Corrèze Berry élevage.

© HS

Le 12 juin dernier, à la salle polyvalente d’Ajain s’est tenue l’assemblée générale de CCBE. La première partie de cette rencontre a permis de faire le point sur l’activité 2014. Elle a été suivie par la remise de prix habituelle, mais cette fois, exclusivement réservée à la mise en lumière de quatre femmes agricultrices. Enfin, les orientations et perspectives du groupement ont été annoncées.

Un bilan positif dans le contexte actuel
CCBE compte aujourd’hui 1 094 apporteurs, 67 % d’entre eux exploitent en Limousin et 22 % en région Centre. Au total, ils représentent un potentiel de production proche de 42 000 vaches mères. Avec un chiffre d’affaires de 72,5 millions d’euros, l’activité de CCBE a connu un regain d’activité de 3,01 % par rapport à 2013.
L’activité bovine représente plus de 90 % du chiffre d’affaires 2014. Les races charolaise et limousine constituent chacune 46 % du volume commercialisé en bovin, auxquels s’ajoutent les animaux issus de croisement. Les ovins, les équins et l’approvisionnement (aliments, matériels, produits vétérinaires) composent le reste de l’activité.

Les bovins
Si en moyenne les prix sont stables au cours des trois dernières années, en 2014, la race charolaise accuse une chute de 0,17 euro/kg de carcasse en génisse et 0,30 euro/kg en vache. Le contrat avec Mc Key, portant essentiellement sur de la génisse charolaise, a peut-être permis de limiter la baisse sur cette catégorie. Par ailleurs, la chute des prix est moins significative en race Limousine avec -0,70 euro/kg.
Dans le cadre de l’activité SIOQ (Signe d’identification de la Qualité et de l’Origine) CCBE a pris un nouvel engagement avec Simply Market pour l’approvisionnement en vaches charolaises jeunes et lourdes. Il pourrait amoindrir la baisse de volume observé en Label charolais, en EQC (Engagement Qualité Carrefour) et en bœuf Limousin. La filière AB, elle, reste stable.

Les ovins
Avec la récente prise d’indépendance d’ABS (Agneau Berry Sologne), l’activité d’OBL (Ovin Berry Limousin) a connu une diminution de 12 000 têtes par rapport à 2013. Néanmoins, la réactivité des administrateurs et techniciens d’OBL a permis de faire face avec un CA 2014 de 8 882 K d’euros dont plus de 40 % réalisés avec les adhérents de CCBE. La filière qualité ovine (IGP Baronet du Limousin, EQC) absorbe plus 60 % de la production ovine via le site de SOMAFER.

L’approvisionnement
L’activité d’approvisionnement, quant à elle, est dans la lignée de celle de 2013, les aliments constituent la majeure part des ventes avec 65 %.
Philippe Chazette, président de CCBE, a profité de l’occasion pour décliner les orientations décidées par le groupement.

Un contexte de production à prendre en compte
Dans le contexte de dégradation des cours de la viande, CCBE met la priorité sur l’établissement des partenariats commerciaux avec les acteurs de l’aval de la filière. L’organisation de visites au sein d’unité de transformation par les adhérents favorisera les échanges et sera bénéfique à la compréhension des contraintes respectives.
Par ailleurs, pour compenser les pertes de marchés en maigre, deux voies sont à développer en parallèle. L’export en vif vers la Turquie et les pays du pourtour méditerranéen et le développement de l’engraissement via la mise en place chez les adhérents.
Pour CCBE, le bilan 2014 reste malgré tout positif.
Un problème demeure : les prix imposés par les distributeurs au nom d’un soit disant pouvoir d’achat, dont rien ne freine l’érosion et encore moins, cette logique destructrice.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Hélène Burgaud-Tocchet
[Interview] Une nouvelle directrice à la DDT de la Creuse

Hélène Burgaud-Tocchet, directrice départementale des Territoires de la Creuse

Henry Ferret, nouvelle tête de proue des JA 63

Vendredi dernier, jour de l'assemblée générale des Jeunes Agriculteurs du Puy-de-Dôme, un nouveau président a été élu…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

La visite de l'élevage porcin d'Etienne De Veyrac a été très intéressante pour les demandeurs d'emploi.
Des demandeurs d'emploi au cœur du quotidien de deux éleveurs

Dans le cadre de la semaine de l'emploi en agriculture, France Travail, avec les acteurs professionnels, 
a organisé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière