Aller au contenu principal

Café-conférence : présentation des références économiques du monde agricole

Vendredi 3 février, le Cerfrance Lozère a renoué avec ses café-conférences : pour cette nouvelle mouture, ils ont présenté les références économiques au café le Provençal, à Mende.

Vendredi 3 février, le Cerfrance Lozère a renoué avec ses café-conférences : pour cette nouvelle mouture, ils ont présenté les références économiques au café le Provençal, à Mende.
Vendredi 3 février, le Cerfrance Lozère a renoué avec ses café-conférences : pour cette nouvelle mouture, ils ont présenté les références économiques au café le Provençal, à Mende.
© Marion Ghibaudo

Contexte économique marqué, sécheresse 2022 inédite : ce cahier de référence de la campagne 2021-2022 paraît dans des années chamboulées. Et les chiffres racontent tous la même histoire : la conjoncture est loin d’être au beau fixe. « L’un des enjeux pour l’avenir sera la maîtrise des données, qu’elles soient comptables ou quantitatives, car cela permettra de mieux anticiper les évolutions et donc de pouvoir s’adapter un peu plus en amont », a expliqué Patricia Granat, présidente du Cerfrance Lozère, en introduction de l’événement. « L’explosion des coûts des production rend encore plus nécessaire la maîtrise par chacun de l’analyse des composantes de son coût de revient. Il est aussi nécessaire de réfléchir, en étant accompagné, à sa stratégie de production », a souligné la présidente du Cerfrance Lozère.
Pour la présentation, ce sont les analystes de l’atelier de veille économique, Annabelle Barthélémy-Dubost et Antoine Cerles, qui ont repris le micro, passant une matinée à détailler les chiffres, et donner quelques projections hypothétiques pour 2023.
Pour pouvoir présenter des chiffres, les analystes de l’atelier de veille économique (qui regroupe les Cerfrance de l’Allier, du Puy-de-Dôme, du Cantal, de Haute-Loire et de Lozère) se sont appuyés sur des exploitations adhérentes dans les cinq départements, et dont les résultats « sont établis à partir des comptabilités disponibles ayant une date de clôture entre septembre 2021 et avril 2022 ». Toutes productions confondues, l’échantillon ayant servi à élaborer ce document est constitué de 3 400 fermes.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière