Aller au contenu principal

Brumisateur en salle de traite ou le confort à bonne température

L'installation d'un brumisateur en salle de traite permet d'améliorer le bien-être des animaux et le confort de travail. Une solution à coupler avec d'autres, au moment où le changement climatique fait monter le thermomètre.

Le bon dosage du brumisateur permet très rapidement de baisser la température.
Le bon dosage du brumisateur permet très rapidement de baisser la température.
© B. Parret

Sur les hauteurs de Saint-Flour, à l'est du Cantal, le Gaec Troulier compte quatre associés pour un troupeau laitier de 160 montbéliardes et une production 1,2 million de litres de lait. Depuis de nombreuses années, Franck et Christophe Troulier et leurs épouses Pascale et Nathalie sont en permanence en recherche de solutions pour améliorer les conditions de travail et les performances de production.
Tout en étant vigilants sur les charges de fonctionnement, ils ont aussi anticipé l'évolution climatique qui fait que chaque année, il est nécessaire de lutter contre des températures de plus en plus chaudes. Ici, même à 800 mètres d'altitude, cet été, les vaches hésitaient à quitter la « fraîcheur » du bâtiment d'élevage. L'activité en salle de traite est particulièrement sensible à cette évolution. Au-dessus de 22°C, la température ambiante a un impact sur la production en quantité et en qualité.

Anticiper les fortes chaleurs

À la construction du bâtiment (105 × 29 mètres), le Gaec Troulier a eu le souci de réaliser l'isolation de la toiture. « C'est la source principale de réchauffement de l'espace intérieur », précise Jérôme Delarbre, conseiller bâtiment à la chambre d'agriculture du Cantal. La salle de traite (un manège de 28 places) a également été équipée d'un rideau mobile transparent sur toute la largeur du pignon. L'objectif est de renforcer l'aération tout en profitant de la lumière extérieure.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière