Aller au contenu principal

Brumisateur en salle de traite ou le confort à bonne température

L'installation d'un brumisateur en salle de traite permet d'améliorer le bien-être des animaux et le confort de travail. Une solution à coupler avec d'autres, au moment où le changement climatique fait monter le thermomètre.

Le bon dosage du brumisateur permet très rapidement de baisser la température.
Le bon dosage du brumisateur permet très rapidement de baisser la température.
© B. Parret

Sur les hauteurs de Saint-Flour, à l'est du Cantal, le Gaec Troulier compte quatre associés pour un troupeau laitier de 160 montbéliardes et une production 1,2 million de litres de lait. Depuis de nombreuses années, Franck et Christophe Troulier et leurs épouses Pascale et Nathalie sont en permanence en recherche de solutions pour améliorer les conditions de travail et les performances de production.
Tout en étant vigilants sur les charges de fonctionnement, ils ont aussi anticipé l'évolution climatique qui fait que chaque année, il est nécessaire de lutter contre des températures de plus en plus chaudes. Ici, même à 800 mètres d'altitude, cet été, les vaches hésitaient à quitter la « fraîcheur » du bâtiment d'élevage. L'activité en salle de traite est particulièrement sensible à cette évolution. Au-dessus de 22°C, la température ambiante a un impact sur la production en quantité et en qualité.

Anticiper les fortes chaleurs

À la construction du bâtiment (105 × 29 mètres), le Gaec Troulier a eu le souci de réaliser l'isolation de la toiture. « C'est la source principale de réchauffement de l'espace intérieur », précise Jérôme Delarbre, conseiller bâtiment à la chambre d'agriculture du Cantal. La salle de traite (un manège de 28 places) a également été équipée d'un rideau mobile transparent sur toute la largeur du pignon. L'objectif est de renforcer l'aération tout en profitant de la lumière extérieure.

Les plus lus

Deux personnes avec un vélo
Cézens, nouvelle formule pour l'Auberge

L’auberge de Cézens retrouve de l’appétit à recevoir voisins, visiteurs et touristes grâce à l’arrivée d’un couple de…

La Haute-Loire remporte la ligue des champions des montbéliardes !

Le concours Montbéliard Prestige s'est déroulé à Besançon du 7 au 9 mai, et la Haute-Loire s'est faite remarquer avec les…

Apiculteur devant ses ruches dans le Cantal, avec en premier plan des pots de miel
La météo et le frelon décideront du succès du miel de montagne

Luc Mathieu est un des rares apiculteurs professionnels du Cantal. Il élève ses propres reines, double son cheptel d’ouvrières…

Quatre personnes et un cheval au centre
Saint-Flour, Equi-Club se remet en selle

Le club d’équitation sanflorain revient avec une nouvelle équipe et de nouvelles ambitions en trois points : formation,…

Virginie Crespy sur son exploitation, en compagnie de son fils Adrien, 3 ans.
"L'installation c'est comme une roue qu'on lance et faut que ça roule !"

Virginie Crespy est la nouvelle secrétaire générale des Jeunes Agriculteurs de Haute-Loire. Cette jeune maman qui attend un…

la cantinière tient un plateau rempli de steaks.
Viande de Hautes Terres, Première livraison au collège

Vendredi 3 mai, l’association Viande de Hautes Terres livrait pour la première fois ses steaks hachés à la cantine du collège…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière