Aller au contenu principal

Borne tente de rassurer les filières sur leur « avenir »

Après le rapport de la Cour des comptes appelant à réduire le cheptel bovin, la Première ministre s'est employée à rassurer les éleveurs. De son côté, la FNB s'est mobilisée à Bercy pour demander un « plan de sauvegarde ».

Après le rapport de la Cour des comptes appelant à réduire le cheptel bovin, la Première ministre s'est employée à rassurer les éleveurs. De son côté, la FNB s'est mobilisée à Bercy pour demander un « plan de sauvegarde ».
Après le rapport de la Cour des comptes appelant à réduire le cheptel bovin, la Première ministre s'est employée à rassurer les éleveurs. De son côté, la FNB s'est mobilisée à Bercy pour demander un « plan de sauvegarde ».
© François d'Alteroche/Illustration

« Nous avons un modèle d'élevage bovin dont nous pouvons être fiers », a déclaré la Première ministre Élisabeth Borne lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale le 30 mai, en réaction à un rapport de la Cour des comptes concluant à la « nécessaire » réduction du cheptel bovin français. L'élevage bovin « a un avenir dans notre pays », assure la chef du gouvernement, qui constate « l'inquiétude » des éleveurs, alors que le rapport de la Cour des comptes relevait également la forte dépendance des exploitations aux aides de l'État.
« Oui, l'élevage bovin devra prendre toute sa part dans la transition agricole. Il y est prêt, il s'y engage déjà. Oui, l'élevage bovin devra évoluer pour retrouver un modèle économique solide et durable mais, non, il ne sera pas la variable d'ajustement », affirme Élisabeth Borne. « Pour être réussie, la transition écologique et agricole doit se faire avec les Français, avec les éleveurs, et non pas contre eux », a-t-elle poursuivi sous les huées de députés de gauche. Elle renvoie à la présentation de la « stratégie complète » du gouvernement pour la planification écologique prévue en juin. Après avoir dévoilé les grandes lignes de son plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre le 22 mai, la Première ministre recevra le 9 juin les acteurs du monde agricole pour préciser sa mise en oeuvre.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière