Aller au contenu principal

Bébé est né. Profitez en famille de son arrivée !

Bébé vient de pointer le bout de son nez. Il est temps de se retrouver en famille et de profiter de cet heureux événement avec Maman.

© GD

Le congé paternité existe pour les agriculteurs. Ainsi, Papa a droit à 11 jours consécutifs de remplacement dans les quatre mois qui suivent l'arrivée de l'enfant.

Comment en profiter en toute sérénité ?

Pendant 11 jours (en cas de naissances ou d'adoptions multiples, la durée maximale est portée à 18 jours), un agent de remplacement, effectue les travaux agricoles en tenant compte des consignes que l'agriculteur lui a données. Papa reste auprès de sa famille. Le congé paternité doit avoir lieu dans une période de quatre mois à compter de la date de naissance de l'enfant ou de son arrivée au foyer. La MSA prend en charge le coût du remplacement, sous conditions.

Qui est l'agent de remplacement ?

- L'agent est un salarié agricole du groupement d'employeurs à vocation de remplacement, le Service de remplacement Creuse. Autonome et polyvalent, il est lié par un contrat de travail, est mis à disposition de l'exploitation, qui adhère et est sous la responsabilité de l'agriculteur remplacé pendant la durée du congé paternité.

- L'association peut également embaucher une personne connue de l'exploitant qui effectuera la mission. C'est alors le salarié du service de remplacement,  mis à disposition de l'agriculteur.

Vous êtes un futur papa, comment mettre en place un congé paternité ?

Vous informez dès que possible le Service de Remplacement de votre souhait de bénéficier de votre congé paternité. Vous faites une demande de prise en charge auprès de la MSA en remplissant l'imprimé de demande d'allocation. Cette demande doit être retournée complétée au plus tard dans un délai de 30 jours avant la date prévue de votre interruption d'activité. Le Service de Remplacement effectue toutes les démarches administratives pour mettre à disposition l'agent de remplacement (contrat de travail, déclaration d'embauche, etc.).

Que reste-t-il financièrement à charge ?

La MSA prend en charge le coût du remplacement à hauteur de 7 h/jour, hors CSG et CRDS (reste à charge environ 10 EUR/jour), suivant l'accord délivré après l'envoi du formulaire.

Pour toute information, contactez le Service de Remplacement Creuse par téléphone : 05 55 41 71 33, ou par mail : creuse@servicederemplacement.fr.

Le témoignage de Guillaume

Onze jours de repos pour profiter pleinement de son bébé, une opportunité que ce jeune papa a saisie.

Guillaume Delavaud est agriculteur sur la commune de Lourdoueix-Saint-Pierre, à la Vacherie. Après avoir obtenu un BAC PRO CGEA au lycée agricole d'Ahun, il a décidé de s'installer en Gaec avec son père en 2008. Aujourd'hui en EARL, il exploite 225 hectares qui se partagent entre prairies et cultures de blé, maïs et triticale (70 ha).

Guillaume possède un cheptel de 120 vaches. Les animaux (broutards principalement) sont commercialisés auprès d'un groupement de producteurs et d'un acheteur privé.

Le 26 octobre 2020, Guillaume est devenu papa d'un petit Antonin.

Guillaume, c'est à l'occasion de cet heureux événement que vous décidez de faire appel au service de remplacement. Pourquoi ?

Oui ! J'utilise déjà régulièrement le Service de Remplacement  lors de congés et de mandats syndicaux JA.

Je savais que l'on pouvait prétendre à l'allocation de remplacement paternité lors de l'arrivée d'un enfant. Je n'ai alors pas hésité à faire la demande, afin de pouvoir aider ma compagne Ellyn dans les tâches quotidiennes et ainsi profiter ensemble pleinement d'Antonin, d'autant plus qu'elle a eu une fin de grossesse difficile.

Comment ce service s'est-il mis en place ?

J'ai anticipé plusieurs semaines à l'avance en contactant le Service de Remplacement, en indiquant la période que j'avais choisie et le type de travaux à effectuer sur mon exploitation. Ainsi, avec ces informations, j'ai pu avoir un agent qui connaît mon exploitation, et avec qui j'ai l'habitude de travailler.

Comment se déroule le travail du salarié pendant ces onze jours de remplacement ?

Bruno, l'agent de remplacement intervient sur mon exploitation depuis le 1er décembre. La prise de consignes a été rapide puisque je le connais déjà. C'est une personne très compétente qui sait répondre à toutes mes attentes. J'ai donc totalement confiance ; je sais qu'il travaillera en totale autonomie. Bruno aura en charge l'alimentation du troupeau, les soins aux animaux et l'entretien des terrains.

Une expérience à recommander pour les futurs parents ?

Je dirai même qu'il serait dommage de ne pas en profiter ! La simplicité administrative, le coût très accessible par rapport au service rendu, me confortent dans l'idée qu'il faut faire appel au Service de Remplacement. Pendant ces journées, je vais profiter pleinement des moments de bonheur qui se présentent.

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière