Aller au contenu principal

Climat
« Avoir -1, -2, -3°C en avril c’est normal, avoir 28°C en mars, ça ce n’est pas normal »

Serge Zaka, docteur en agroclimatologie revient sur les épisodes
climatiques de ces derniers jours.

Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur  de l’association Infoclimat.
Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association Infoclimat.
© ITK

Serge Zaka, docteur en agroclimatologie chez ITK et administrateur de l’association Infoclimat, a créé une carte modélisant les risques des dégâts liés au gel sur la vigne et les fruits avant la vague de froid qui a frappé la France la semaine dernière. 
Interrogé par nos confrères de Réussir Vigne, Serge Zaka, revient sur les épisodes climatiques de ces derniers jours. Pour lui, " ce n’est pas l’événement de froid qui est le plus remarquable à cette saison. Lors de la descente de froid sur la France, nous avons battu qu’une quinzaine de records de froid, alors que lors de la vague précédente de hausse des températures, nous avons battu 240 records, soit 40% des stations de météo française. Et les conséquences de la vague de chaleur sont bien plus importantes, car pendant cette période la majorité des bourgeons ont éclos en France, juste avant le phénomène de gel. Et ce n’est pas forcément l’effet du Gulf Stream, qui nous apporte plutôt de la douceur. J’y vois plutôt les conséquences du réchauffement climatique. Les gelées se constatent presque tous les ans en avril, mais certes pas sur cette étendue et pas avec une telle amplitude. Avoir -1, -2, -3°C en avril c’est normal, avoir 28°C en mars, ça ce n’est pas normal ". Si de tels phénomènes ont déjà été observés en 2003, 1997, 1991 et 1977, force est de constater qu’ils se répètent depuis trois ans et cette année avec une amplitude d’ordre national. Serge Zaka en appelle à une réaction politique.

 

Les plus lus

une urne et des bulletins de vote
Le panorama législatif cantalien se dessine petit à petit

Le dépôt officiel des listes sera bouclé ce dimanche soir en préfecture. En attendant, les binômes se dévoilent peu à peu…

Deux attaques de loup dans le Puy-de-Dôme

Deux attaques de loup ont eu lieu à Perpezat dans le Puy-de-Dôme les nuits du 8 et 9 mai. Elles viennent s'ajouter à celle…

Deux génisses salers croisées au pâturage.
Perles du Massif : pourquoi Jean-Paul Bigard a sollicité la FDSEA du Cantal ?

Jeudi 6 juin, le PDG du groupe Bigard en personne sera à Trizac pour présenter la filière de génisses bouchères “Perle du…

Chassé-croisé de mai, à l'estive de Récusset

La “fête” de l’estive à la Coptasa, c’était cette semaine avec la montée d’une bonne partie des bovins sur les unités de…

Deux personnes attablées en extérieur
Pourquoi leur aventure se poursuivra loin du Cantal ?

Élevage limousin réputé, ferme-auberge et innovations agrotouristiques (tente bulle, food-truck, etc.) auront marqué le…

Hôtellerie-restauration dans le Cantal : début de saison pourri

Début de saison touristique compliqué pour le secteur CHR dans le Cantal, remontés contre l’implantation de chaînes nationales…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière