Aller au contenu principal

Tourisme
Augmenter le taux d’occupation et faire des économies de gestion

L'association des Gîtes de France Creuse a tenu son assemblée générale le mercredi 9 juin à Bourganeuf.

Nadia Djenad, directrice, Jean-Philippe Viollet et Bertrand Dusaussoy étaient présents à la tribune, avec Roger Bleron, conseiller général.
Nadia Djenad, directrice, Jean-Philippe Viollet et Bertrand Dusaussoy étaient présents à la tribune, avec Roger Bleron, conseiller général.
© D.R.

Plus de 110 personnes ont assisté aux travaux de l'association des Gîtes de France (GDF) Creuse qui s'est tenue le 9 juin dernier à Bourganeuf, travaux présentés par Bertrand Dusaussoy, président et Nadia Djenad, directrice. Etaient présents, Jean-Philippe Viollet, le président de la chambre d’agriculture de la Creuse et Roger Bleron, vice-président du conseil général et président de L'ADRT. L'union régionale des Gîtes de France était représentée par Gilles Denisot (président du relais 87) et par Michèle Chezavielle (présidente du relais 19). Ces derniers ont fait part de leur expérience sur la commercialisation des Gîtes de France par Gîtes de France.

 

Les travaux ont porté essentiellement sur la « stratégie de la marque Gîtes de France ». L'idée étant que l'association Gîtes de France Creuse se positionne de la production à la commercialisation. Ceci ne se fera pas sans tenir compte de tous les partenaires actuels et futurs, et sans contester la qualité du travail réalisé par Creuse Réservation (centrale du département 23), il s'agit, pour GDF Creuse, au vu d'une démarche nationale suivie par de nombreux relais des gîtes, d'envisager la possibilité de prendre son autonomie, et de travailler pour développer le taux d'occupation du label. Quel que soit le département du Limousin et son mode de fonctionnement de réservation, les Gîtes de France sont le principal apporteur d'affaires. Dans une période où l'attribution de fonds publics devient plus difficile, personne ne peut nier qu'il faut rechercher des économies d'échelle et qu'il faut associer production et commercialisation. Il ne s'agit pas de contester l'existant mais il s'agit de pérenniser l'avenir d'un label étroitement associé au développement de l'économie touristique. C'est par un travail de relance de la marque au niveau national que notre label maintiendra sa position de leader. De nombreuses réunions sont encore à organiser pour structurer l'avenir du réseau.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière