Aller au contenu principal

Aubrac : le concours départemental n'aura pas lieu

Prévu pour la première fois à Aurillac, le concours départemental aubrac est annulé en raison des incertitudes liées à la crise sanitaire.

Les aubrac devaient venir dans la ville préfecture en septembre dans une volonté de pédagogie à destination des consommateurs citadins
Les aubrac devaient venir dans la ville préfecture en septembre dans une volonté de pédagogie à destination des consommateurs citadins
© Freepik

Pour la deuxième fois de son histoire, le concours départemental aubrac n’aura pas lieu !  En 2003, c’est la sécheresse qui avait eu raison du rendez-vous. De nombreux élevages étaient très fortement impactés et le cœur n’était pas à la fête. Cette année, autre cause, mais même effet. La crise du Covid-19 laisse encore planer trop d’incertitudes pour cet automne.

Une première à Aurillac

Alors, à la majorité, le conseil d’administration du syndicat cantalien a jugé plus sage d’annuler. “Cette décision a été difficile à prendre”, reconnaît le président Jean-Marie Vidalenc.

Prévu les 26 et 27 septembre, le concours aubrac devait se tenir pour la première fois à Aurillac. Tout un symbole ! “Nous avions plusieurs motivations à cela, poursuit Jean-Marie Vidalenc. Tout d’abord, l’accueil très favorable de Communauté d’agglomération dubassin d’Aurillac nous offrait de très bonnes conditions d’organisation. Ensuite, nous voulions montrer qu’il n’y a plus aujourd’hui que le seul secteur du bassin de race.

Désormais, pour plus de la moitié, nos adhérents sont répartis sur tout le département. Ils contribuent à l’expansion de la race dans le Cantal qui compte plus de mille vaches supplémentaires chaque année. Enfin, nous voulions, cette année à Aurillac, nous rapprocher des consommateurs “urbains” pour expliquer notre travail, nos démarches en termes d’élevage, d’environnement, de qualité...”.

Solidarité économique

Un autre point a pesé dans la décision d’annuler, celle des partenaires. “La plupart nous aurait suivi, note Florence Raynal, secrétaire adjointe du syndicat aubrac. Mais, nous savons que les entreprises et les commerces souffrent et il aurait été difficile d’aller leurdemander un soutien ou au contraire de ne pas oser aller les voir. Cette annulation peut aussi se voir comme une forme de solidarité vis à vis de nos sponsors”.

Et pour la suite ? Les éleveurs sont dans l’attente pour le Sommet de l’élevage où doit se tenir, à l’automne à Clermont-Ferrand, le national de la race aubrac.Et pour l’an prochain, le syndicat fêtera ses 70 ans. En espérant que le coronavirus ne soit plus, à ce moment là, qu’un mauvais souvenir.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière