Aller au contenu principal

Attention, les conditions d'attribution du congé de paternité ont changé

Depuis le 1er juillet dernier, le congé de paternité des agriculteurs, auparavant d'une durée de 11 jours, a été porté à 25 jours, et à 32 jours en cas de naissance multiple. Il permet aux exploitants de vivre pleinement l'arrivée de leur enfant aux côtés de la maman.
Une période de 7 jours doit être prise obligatoirement à partir de la date présumée d'accouchement. Le reste du congé (18 ou 25 jours) peut être pris immédiatement à la suite des 7 jours obligatoires ou de manière fractionnée, en deux périodes d'une durée minimale de 5 jours chacune, dans les six mois suivants la naissance.
Ces nouvelles dispositions s'appliquent aux naissances qui interviennent depuis le 1er juillet 2021 et à celles qui étaient prévues à partir de cette date.
Durant leur congé de paternité, les agriculteurs sont remplacés dans leurs travaux par un agent du Service de Remplacement. L'intervention est financée par une allocation versée par la MSA (hors prélèvements sociaux).
Un délai d'instruction de 30 jours est demandé par la MSA ; il faut donc faire la de-mande dès que possible auprès de la MSA ou du Service de Remplacement qui transmettra.
Pour toute demande d'information, vous pouvez joindre le Service de Remplacement à creuse@servicederemplacement.fr ou au 05 55 41 71 33.

Alexandre Bourdery, jeune agriculteur récemment installé à Saint-Silvain-Bellegarde sur une surface de 110 ha en production de broutards a eu le bonheur d'être papa récemment.
Notre jeune agriculteur avait anticipé en appelant au bureau du Service de Remplacement Creuse pour demander des renseignements puisqu'il avait connaissance de l'allocation remplacement du congé de paternité, mais de « l'ancienne formule ».
Le bébé étant né après le 1er juillet, il a donc pu bénéficier du nouveau congé de paternité de 25 jours.  
La demande a ainsi été effectuée, et, après l'accord de la MSA, Alexandre a d'ores et déjà été remplacé sur la première période de 7 jours par Jean-François Bouvard, agent de remplacement sur son secteur. Les premiers jours de bébé sont uniques, et Alexandre a ainsi pu en profiter auprès de la maman, tout en sachant que quelqu'un assure les travaux sur l'exploitation.
Les deux autres périodes de remplacement vont être prochainement définies ; Alexandre va pouvoir pendant les 18 jours restants seconder la maman et voir bébé grandir.

Les plus lus

Concours de Varennes-sur-Allier : « Un moment convivial et attendu de tous »

Tradition depuis plus de 160 ans, le concours de Varennes-sur-Allier a fait son grand retour du 15 au 17 mars.

Julie Rigal, présidente de Bienvenue à la ferme Cantal, devant le point de vente de la Ferme des fourches, installé dans un ancien sécadou
Qui est la nouvelle présidente de Bienvenue à la Ferme du Cantal ?

Une jeune productrice de viande d’aubrac transformée à Junhac, a pris les rênes de l’association départementale de producteurs…

Un taureau salers défile sur le ring des enchères.
Pourquoi les enchères n'ont pas flambé pour la salers ?

Trente-sept jeunes reproducteurs salers, dont trois du rameau laitier, étaient à vendre mercredi à la station d’évaluation du…

Les quatre Ifas cantaliens unis pour attirer les candidats

La formation d’aide-soignant recrute ses futurs étudiants. Deux réunions d’informations en visio sont proposées.
 

Eleveur au milieu de son troupeau de vacjes.
Ils ont osé la monotraite !

C’est une nouvelle vie professionnelle et familiale qui s’est ouverte pour Rémi Andrieu depuis le 1er janvier 2013 et le…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière