Aller au contenu principal

Association des piégeurs de la Creuse

L’inscription de la corneille sur la liste des nuisibles en Creuse tient à un fil faute de déclarations de dégâts suffisantes.
L’inscription de la corneille sur la liste des nuisibles en Creuse tient à un fil faute de déclarations de dégâts suffisantes.
© V. Marmuse / CAIA

La liste départementale du 2e groupe des animaux prédateurs « nuisibles » vient d’être publiée à dater du 1er juillet 2015, pour une durée de trois années, c’est-à-dire jusqu’au 30 juin 2018.
Cette liste, pour la Creuse, comprend, le renard, la fouine, la martre et la corneille noire. Si cette année nous avons récupéré la martre il faut savoir que cette dernière avait été retirée de la liste en 2012 pour une durée de trois ans, faute de pouvoir fournir des preuves de dégâts dus à cette espèce. Par contre, cette année, il y a eu beaucoup de difficultés pour maintenir la corneille sur la liste des nuisibles car il y eu trop peu de déclarations de prédations. Si à partir de cette année, nous n’apportons pas plus de renseignements sur ses prédations son maintien sur la liste en 2018 sera difficile à obtenir surtout avec les changements administratifs dans les départements et les régions. Aujourd’hui, la balle est dans le camp du monde agricole et notre association est prête à vous apporter son aide pour grouper les montants des dégâts mais il faut nous les faire parvenir car nous ne pouvons pas les inventer. Nous tenons à votre disposition sur demande des fiches de prédations.
Notre association travaille en collaboration avec la fédération des chasseurs et la DDT pour la collecte des différent dégâts : dégâts sur semis, sur récoltes, sur silos, enrubannages, dans les basses-cours, volailles, œufs même des petits dégâts nous sont utiles car les petits ruisseaux font les grandes rivières. Bien entendu cela est une contrainte supplémentaire pour les agriculteurs qui croulent déjà sous une multitude de dossier à instruire, ces déclarations n’ouvrent droit à aucune indemnisation mais la non reconnaissance de cette espèce sur la liste des nuisibles en 2018 serait une catastrophe pour le monde agricole (ex: le cas du blaireau).
Sachez que notre association sera à vos cotés pour vous assister et vous défendre, à condition que vous participiez à notre combat face à des décisions bureaucratiques, prises par des personnes n’ayant aucune connaissance des problèmes sur le terrain. Nous sommes à votre disposition pour la rétrocession de pièges correspondants à la capture et la fourniture d’appelants (corneille),et ses divers imprimés nécessaires.

Contacter Jean Desforges à Gouzon au 06 85 68 17 50 ou Daniel Prugnaud à Jouillat au 05 55 51 21 28.
Soyons vigilants et unissons nos forces pour une opposition à nos détracteurs.

Les plus lus

ofb et agriculteur se rencontrent sur une exploitation agricole
Les agents de l'OFB à la rencontre du monde agricole

Une quinzaine d'agents de l'OFB AuRA est allée à la rencontre du monde agricole au cours d'une formation de trois jours dans…

jeune taureau salers lors de la vente aux encheres dans le Cantal
Combien se sont vendus les jeunes reproducteurs salers ?

Les éleveurs accordent une grande importance à la préservation et au développement de la race. La vente de jeunes taureaux…

Tracteurs barrant l'accès à la A75 suite à une action syndicale.
Pourquoi l'A75 reste bloquée à hauteur de Saint-Flour ?

Pas question de démanteler le barrage bloquant installé sur l'autoroute A75 par les agriculteurs du Cantal à hauteur de Saint-…

A75 : le siège de la contestation agricole cantalienne

Vendredi, les troupes de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs entamaient leur quatrième jour de blocage de l’autoroute, avec en…

Mobilisation massive des agriculteurs le 25 janvier 2024 au Puy en Velay
Forte mobilisation des agriculteurs en Haute-Loire

Ils sont venus en tracteurs des 4 coins du département pour montrer leur colère auprès des administrations (DDT, direction des…

Randonneurs sur le volcan cantalien
Randonnée : quels nouveaux GR vont sillonner le Cantal ?

Pas moins de quatre projets de nouveaux itinéraires ou d’extension de GR existants devraient voir le jour dans le Cantal,…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière